«Elle m'a caressé le bras dans mon sommeil», l'histoire flippante de la femme de chambre fan d'Andy Murray

TENNIS Elle a suivi l'Ecossais dans toute l'Europe...

R.B.

— 

Andy Murray contre Seppi le 4 octobre 2016.
Andy Murray contre Seppi le 4 octobre 2016. — Andy Wong/AP/SIPA

Si vous aimez Stephen King, vous avez lu Misery. C’est l’histoire d’une fan d’un écrivain qui recueille son idole, fortement blessé lors d’un accident de voiture, mais lui fait ensuite subir mille et un tourments pour l’obliger à poursuivre sa série à succès. Bizarrement, on n’a pu s’empêcher de penser à ce bouquin en lisant le témoignage d’Andy Murray.

Dans une interview accordée à l’International Premier Tennis League, le tennisman écossais livre une anecdote des plus flippantes sur une femme de chambre d’un hôtel d’une ville européenne - non citée - où il disputait un tournoi. « J’avais mis le panneau "ne pas déranger" sur la porte de ma chambre, mais elle est entrée, s’est assise au bord du lit et a caressé mon bras dans mon sommeil. »

« Elle est apparue lors d’autres tournois, dans les hôtels lorsque je jouais à Rotterdam et Barcelone, poursuit le numéro 2 mondial. Je ne sais pas si c’est un truc de fan, mais c’était quand même extrême. » Va-t’en dormir tranquillement à l’hôtel après ça.