Roland-Garros: Le coup de gueule de Djokovic qui réclame de l'éclairage sur le Central

TENNIS Le Serbe a fini juste avant la nuit...

R.B.

— 

Novak Djokovic à Roland-Garros le 28 mai 2016.
Novak Djokovic à Roland-Garros le 28 mai 2016. — Mike Frey/BPI/Shutterst/SIPA

A Roland-Garros,

Un peu plus, on aurait proposé à Novak Djokovic de braquer l’éclairage de notre portable en direction de la terre battue. S’il s’est qualifié pour les huitièmes de finale de Roland-Garros en dominant le Britannique Aljaz Bedene en trois sets (6-2, 6-3, 6-3), le Serbe aurait très bien pu voir sa rencontre être interrompue par la nuit. Ce scénario l’a incité à proposer une idée dingue : installer l’éclairage.

>> A lire aussi : Pourquoi Tsonga peut vraiment avoir les boules

« J’espère que nous en aurons bientôt, il en faudrait au moins sur le Central et sur le Lenglen, a expliqué Novak Djokovic. On en a besoin dans les Grands Chelems. J’espère que les choses iront dans ce sens dans l’avenir. » Pour rappel, amener la lumière au bord des courts parisiens est un combat de longue haleine du numéro 1 mondial puisqu’il militait déjà pour cela en 2013. Désolé, mais ça n’est pas pour demain.