Roland-Garros 2016: Visé par une enquête, un joueur français perd sa wild-card

TENNIS Constant Lestienne devait disputer son premier Roland-Garros...

Romain Baheux

— 

Constant Lestienne en octobre 2013.
Constant Lestienne en octobre 2013. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Ce devait être le premier Roland-Garros de sa jeune carrière. Bénéficiaire d'une wild-card, Constant Lestienne, 206e joueur mondial, s'est vu retirer son invitation par la Fédération française de tennis (FFT) jeudi. La cause? Une enquête ouverte par la Tennis Integrity Unit (TIU), l'instance anti-corruption de ce sport. Selon Le Monde, le jeune homme de 23 ans aurait parié sur un match de l'édition 2015 du tournoi parisien, où il avait disputé les qualifications.

La FFT prône «une tolérance zéro»

«D’après les informations dont la FFT dispose, il s’agit d’un manquement mineur qui ne l’empêche pas de jouer pendant la période d’investigation de la TIU, explique le communiqué de la Fédération. Néanmoins, même si la TIU n’a pas encore remis ses conclusions, la FFT a pris la décision de ne pas maintenir son invitation, et revendique ainsi, aux côtés des instances du tennis mondial dont elle fait partie, une tolérance zéro sur l’éthique dans le sport.»

En janvier, les paris sportifs dans le tennis avaient fait débat. Une enquête de la BBC et Buzzfeed affirmait que seize joueurs classés dans le Top 50 mondial au cours de la dernière décennie, y compris des vainqueurs de tournois du Grand Chelem, étaient suspectés d'avoir truqué leurs rencontres.