L'explosion de joie de Gaël Monfils après sa victoire au 5e set contre Pablo Cuevas au 3e tour de Roland-Garros, le 29 mai 2015.
L'explosion de joie de Gaël Monfils après sa victoire au 5e set contre Pablo Cuevas au 3e tour de Roland-Garros, le 29 mai 2015. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

TENNIS

VIDEO. Roland-Garros: L'improbable retour de Monfils dans un Lenglen en fusion

Le Français était tout près de la sortie danss le 4e set avant de faire une folle remontée...

Même avec un poil de recul, on n’arrive toujours pas à comprendre ce qu’il s’est passé sur le court Suzanne-Lenglen, vendredi soir, sur les coups de 20h15. Mené deux à sets à un, 4-1 et double break contre lui, Gaël Monfils était au bord du gouffre face à Pablo Cuevas. La tête basse, le genou douloureux, le Parisien n’arrivait plus à mettre deux points de suite. Et puis est arrivé ce jeu où tout a basculé. Personne ne sait pourquoi, mais Monfils, d’un coup, tape plus fort, plus juste, et l’Argentin se met à rater.

Un jeu, deux jeux, trois jeux… Il n’en fallait pas plus pour le Lenglen entre en fusion. On peut au moins lui reconnaître ce talent : Faire vibrer un stade, « La Monf », il sait faire.


Revenu à deux manches partout, il a alors tout en main pour conclure ce match rapidement. C’est mal connaître l’asticot, qui préfère se faire breaker d’entrée pour mieux revenir ensuite.


Cette petite alerte sera la seule. Aidé par un Cuevas qui arrose tout ce qui bouge, Monfils remporte le 5e set, 6-3.
 


« Merci, merci, merci », dira-t-il au public dans la foulée. Il peut. Avec lui, il a fait passé à tout le monde la première soirée de folie de cette édition 2015.