XV de France: Remonté, Bernard Laporte veut que la Fédé emploie 40 joueurs

RUGBY Le président de la FFR était l'invité de «Stade 2» dimanche soir...

R.B.

— 

Bernard Laporte
Bernard Laporte — FRANCK FIFE / AFP

Finalement, l’annonce choc n’était qu’une promesse de campagne. Invité sur le plateau de « Stade 2 » dimanche soir, le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte a ressorti sa volonté de développer les contrats fédéraux. Face aux difficultés du XV de France, battu deux fois lors de ses trois premiers matchs du Tournoi des six nations 2017, le boss du rugby tricolore entend ainsi employer « une quarantaine de joueurs » qui passerait six mois dans leur club et six mois avec les Bleus.

Pour financer sa mesure,décriée par plusieurs présidents du Top 14, Laporte entend d’abord retirer le versement annuel de cinq millions d’euros à la Ligue nationale de rugby. « En tout, il nous faudrait douze millions d’euros, glisse le président de la FFR. Vous rajoutez un match contre la Nouvelle-Zélande, ça fait cinq ou six millions d’euros et c’est bon vous les avez. »

Bref, tous les éléments sont réunis pour une belle embrouille dans le rugby tricolore. Ils vont être sympas ces deux derniers matchs contre l’Italie et le pays de Galles.