VI Nations: Trop de fautes, pas assez de jeu... La défaite logique du XV de France en Irlande à revivre en direct

RUGBY Déjà sa deuxième défaite dans ce Tournoi...

N.C.

— 

Irlande-France, 3e journée du Tournoi des VI Nations, le 25 février 2017 à Dublin.
Irlande-France, 3e journée du Tournoi des VI Nations, le 25 février 2017 à Dublin. — FRANCK FIFE / AFP

IRLANDE - FRANCE : 19-9
Essai: Murray (30e)

19h57Allez on se quitte là pour aujourd'hui. Merci à tous d'avoir suivi ce match avec nous, vous êtes des anges. Bon apéro, bonne soirée et à très vite pour de nouveaux lives. Bisous bisous. 

19h54: En gros. 

 

19h52: Bon, on voulait voir si la France pouvait jouer ET gagner chez une grosse nation. Et bien non, c'est encore trop tôt. Elle n'a fait aucun des deux ce soir, et on va se poser pas mal de questions dans les jours à venir. 

80eC'EST TERMINE. Victoire de l'Irlande, 19-9. Et c'est logique. 

79e: Jusqu'au bout, les Irlandais imposent un gros rythme. Rien d'exceptionnel non plus, mais ça suffit pour étouffer les Bleus qui n'en récupèrent pas une. 

77e: 879e faute du match des Bleus. C'est environ 875 de trop... 

75e: Mais non, les Français pénalisés. Le plaqueur qui ne se dégage pas de la zone, c'est quand même couillon... 19-9, l'Irlande va l'emporter. 

73eLopez la rentre. 16-9, la France revient à un essai transformé. Mais va falloir se magner. 

73e: Pénalité, quand même, pour les Bleus. Qui vont la prendre. 

72e: Non, ça va pas, c'est trop brouillon. Même quand on a le ballon, il n'y a aucune fluidité dans les transmissions. Y'a de la volkonté mais on joue arrêtés, c'est moche moche moche. 

70e: Au moins on passe un peu de temps dans le camp irlandais, là, depuis quelques minutes. Allez on sait jamais.

double15: «Quelle indiscipline!! Bon sang, on le sait ça ... Ce n'est plus une fessée que les bleus vont prendre, c'est une grosse claque, à faire des fautes de débutants»

>> C'est très TRES frustrant ces fautes. Mais au moins avec nos Bleus on est confort, on sait qu'on sera pas surpris sur certaines choses...

67e: Mais faute inutile d'Atonio qui prend un Irlandais et la gorge et qui nous fait perdre le ballon... Voilà. 

66e: Enfin une séquence française ! COME ON. 

64e: C'est compliqué même jusqu'au compte Twitter de la FFR ce match... 

 

63e: Pour changer, on est tanqués dans nos 22. MAIS. ON. Y. CROIT. Si si. 

61e: Et Sexton a pris son taquet réglementaire contre la France. Rien de bien surprenant dans ce match, finalement...

60e: On apporte du sang neuf des côtés. Chavancy entre notamment pour les Bleus. Première sélection pour lui, on a connu entrée en matière plus simple. 

59eNON mais NON mais NOOOON. Les Français récupèrent, Spedding perce enfin la défense irlandaise, on avance et Le Roux laisse glisser le ballon, c'est PAS POSSIBLE ça. Peut-être la seule occasion de revenir dans ce match... 

57e: Ooooh la nouvelle vague irlandaise !! Ça envoie de partout les Bleus ne s'en sortent plus ! 

56e: Les Bleus en ce moment...

 

54eEt hop, trois points de plus pour Sexton. Les Bleus sont en train de prendre l'eau, dans tous les sens du terme. 

52e: Spedding l'erreur ENCORE. C'est pas vrai... Ça coûte une mêlée sur nos 22.

51e: De toute façon ça fait depuis la 20e minute, à peu près, qu'on n'a pas enchaîné deux-trois séquences à la main. Elle va être très longue cette seconde période... 

50eOh le drop de Sexton ! On l'avait absolument pas vu venir celui-là. L'Irlande prend le large ! 13-6. 

47e: Allez, ON SE REMET A JOUER un peu, les gars ? 

46e: Alors qu'il se met à flotter comme jamais à Dublin. Ça va pas nous aider dans nos prises de balle ça... 

45eEt cette fois, Sexton prend les trois points. 10-6 IRL. 

45e: Obstruction de Serin sur une mêlée irlandaise... ZZZzzzzzzZZZZzzzz on fait trop de fautes !

rcs001

Il n'y avait plus d'argent pour finir le dernier côté du stade?

>> Haha; C'est vrai que c'est surprenant cette architecture. 

42e: Mais non mais Speddng on peut pas recommencer une mi-temps sur une faute de main comme ça, sérieux. On s'en sort bien sur le coup, mais ça va pas le faire à chaque fois. 

41eON EST REPARTI A DUBLIN. Et on y croit (hein?)

18h56: Alors j'ai pas tout compris parce qu'il parle très très vite et à voix basse, mais voilà en gros ce qu'a dit Novès au micro de France 2: «On ne peut pas subir comme ça sans prendre de points. Il faut se réengager. Il faut du caractère. Pendant 25 mintues on a été au niveau, on doit s'appuyer là-dessus et les mettre à nouveau en difficulté». 

18h49: On profite de la pause pour vous mettre l'essai irlandais. Le seul du match pour le moment. 

 

40eOUF. Ça ne passe pas... 7-6 à la mi-temps pour l'Irlande, la France est encore dans le match mais il va falloir arrêter de subir et conserver un peu le ballon dans le camp adverse, sinon ça va exploser dans tous les sens, c'est sûr. On se retrouve dans quelques minutes !

40e: La France à la limite ! Grosse séquence irlandais juste avant la mi-temps, il faut absolument tenir !

38e: YES. On leur a bien mis cher sur ce maul et on récupère le ballon. Et ouais les gars, fallait les prendre ces 3 points (enfin on fait pas les malins non plus, globalement on se fait bouffer depuis un quart d'heure). 

36e: Et c'est joué vite par l'Irlande ! Les mecs tapent rien, c'est fou. Ils veulent juste faire exploser les Bleus. 

36e: Et voilà, les Bleus commencent à faire des fautes en défense. Plaquage haut, là, de Vahaamahina. 

35e: Rha mais non, le ballon est rendu aux Irlandais. Elle est très compliquée cette fin de mi-temps pour les Français. 

33e: Allez, pas grave, on s'y remet. Y'a pas de raison qu'il vienne pas cet essai pour les Bleus. 

31eSexton qui transforme. Et l'Irlande qui passe devant, 7-6. 

30eESSAI IRLANDAIS. Connor Murray qui aplatit en deux temps. On subissait beaucoup trop depuis 10 minutes pour ne pas se faire punir... 

29e: Tiens, les Irlandais refusent de prendre la pénalité. Ce sera une mêlée à 5m. 

28eOuuuuuh c'était chaud là pour les Français !! Huget se rate un peu sur un chandelle de Sexton et heureusement Nakaitaci arrive derrière pour empêcher l'Irlande d'aplatir.

27e: L'essai refusé de tout à l'heure. Ça se joue à trois fois rien. 

 

26e: S'agirait quand même de pas subir chaque minute non plus hein les gars. Allez faut se dégager de notre camp un peu là. 

24e: Voilàààà on récupère encore le ballon sur cette phase défensive. On défend tellement proprement, ça me presque flipper on n'a plus l'habitude. 

22e: Rhooooo Lamerat qui retourne Stander sur ce plaquage. Prend ça le rhinocéros irlandais ! 

20e: Très très bon début de match français en tout cas. Pourvu que ça dure. 

19eLopez la passe. Bon, 6-0, on prend. Mais c'est franchement dommage. 

18eESSAI REFUSE. Mais c'est pas vrai, il est maudit Lamerat sur ce Tournoi... Pénalité pour les Bleus, quand même, parce qu'on revient à l'avantage qui était en cours sur l'action. 

18e: Enfin, normalement... Owens demande la vidéo pour revoir un jeu de main un peu limite de Fickou juste avant la donner à Lamerat, apparemment. 

18eMAIS OUI L'ESSAI !! Lamerat qui plante après une super séquence des Bleus !

16e: Les Irlandais pénalisés... On décide de reprendre une mêlée. Cojones time. 

15e: Hop hop hop la mêlée à 5m pour la France. L'arrière irlandais s'est bien planté sur ce long coup de pied de Spedding. Allez elle est belle cette occas' !

12eEt Lopez qui met la pénalité. 3-0 FRA. Ça récompense un début de match hyper sérieux des Bleus.

11e: La voilà la première, et elle est Française ! Baptiste Serin qui feinte la passe et qui s'infiltre plein champ, il est stoppé à l'entrée des 22. Pénalité pour les Bleus. 

9e: Ça se bastonne de ouf en ce début de match. Aucune situation dangereuse à noter, du coup. Même pas une toute petite. 

7e: C'est mauvaise langue. Mais c'est pas forcément faux. 

 

6e: Mais oui Loulou Picamoles qui va gratter ce ballon dans le ruck. Si on commence à pas faire de fautes et en plus à piquer des balles, on va pouvoir parler. 

5e: Les Irlandais raffolent des chandelles, par contre. Je vous dis pas la pression à l'impact à la retombée. J'y mettrais pas mon petit doigt. 

3e: On a clairement choisi le combat au sol des deux côtés, en ce début de match. On n'est pas là pour balancer des longs ballons dans les 22 adverses.

1èreC'EST PARTI ! Camille Lopez au coup de pied. 

17h49: Double ration d'hymne pour l'Irlande, comme à chaque match de rugby. D'abord «l'Amhrán na bhFiann», qui est l'hymne officiel. Et puis «l'Ireland's Call», joué lors des matchs qui réunissent les quatre provinces du pays. #PointHistoire

17h47: Côté irlandais, suivez bien ce joueur >> CJ Stander. Un troisième ligne de 115 kg qui marque essai sur essai depuis qu'il est arrivé dans cette sélection (il est d'origine sud-africaine). L'une des références mondiales à ce poste. 

17h45: Alors que Guilhem Guirado est en train de présenter les Bleus au président irlandais, Michael Higgins. «Do you know Baptiste Serin?»

17h43: En tout cas, match très important pour le XV de France, je le répète. Il est grand temps de gagner avec la manière, histoire de basculer pour de bon dans une autre dimension.

17h40: Sachez au fait que l'Ecosse a tapé le pays de Galles un peu plus tôt dans l'aprem. 29-16, deux essais pour les Ecossais, qui confirment leur bon début de Tournoi. 

17h37Comme d'habitude, les commentaires sont ouverts, rien que pour vous. Alors n'hésitez pas. 

17h34: Si jamais vous voulez vous mettre dans les conditions du direct. 

 

17h32: Coup d'envoi dans 20 minutes les loulous. 

 

17h30: Parce qu'en vrai, on risque de bien souffrir cet aprem à l'Aviva Stadium. Même si on espère du jeu et, enfin, de l'efficacité. Un truc qui valide tout ce que Novès a mis en place, quoi. 

17h28: Vous aurez noté côté français le grand retour de Yoann Huget en tant que titulaire, à la place de Vakatawa, blessé pour ce match. L'ailier était de la dernière victoire en date des Bleus en Irlande, en 2011. On va prendre ça pour un signe encourageant. 

17h26: Pour commencer, un petit rappel des compositions. 

France >> Spedding - Huget, Lamerat, Fickou, Nakaitaci - (o) Lopez, (m) Serin - Gourdon, Picamoles, B. Le Roux - Maestri, Vahaamahina - Slimani, Guirado (cap), Baille

Irlande >> R. Kearney - Earls, Ringrose, Henshaw, Zebo - (o) Sexton, (m) Murray - S. O'Brien, Heaslip, Stander - Toner, D. Ryan - Furlong, Best (cap), J. McGrath

17h25: Allez c'est l'heure de se plonger dans cette rencontre. 

17h00On se retrouve dans une petite demi-heure pour la prise d'antenne de ce live. A tout à l'heure. 

17h00: Et puis ce petit pap sur les Irlandais qui trouvent que les Bleus jouent vraiment bien ces derniers temps. Un peu plus et ils mettraient la France favorite cet aprem... 

 

17h00: Pour patienter un peu, je vous propose un peu de lecture maison avec ce papier sur Rémi Lamerat, un des Français les plus en vue sur ce Tournoi (malgré du gâchis à la finition !). Le mec s'est quand même fait deux fois les croisés en début de carrière, on vous dit comment il a fait pour arriver au plus haut niveau quand même. 

 

17h00: Ça fait plus de trois ans que les Irlandais n'ont pas perdu chez eux dans le Tournoi. Et je vous rappelle au passage qu'ils ont battu les Blacks il y a quelques mois, alors que les Néo-Z restaient sur 18 victoires d'affilée. Juste pour dire que les Bleus auront fort à faire aujourd'hui. 

17h00: Et oui, l'Irlande c'est très TRES costaud. Plus que l'Angleterre, même, malgré leur défaite en Ecosse en ouverture. En plus avec le retour de Sexton, les Verts sont au grand complet. 

17h00SALUT TOUT LE MONDE ! Comment ça va ? Prêts à envoyer du jeu au large et à plaquer de l'Irlandais ? J'espère, parce que ça va être très chaud cet aprem à Dublin. 

Un combat, un vrai. Le XV de France se rend à Dublin, ce samedi, pour affronter l’Irlande lors de la 3e journée du Tournoi des Six Nations. Un gros défi et une rencontre très importante, qui décidera du bilan que l’on tirera de cette compétition. Parce qu’après une défaite en encourageante en Angleterre et un succès poussif contre l’Ecosse, les Bleus a besoin d’une belle victoire avec la manière pour réellement asseoir son projet de jeu. Et, pour ne rien gâcher, rêver encore à une victoire dans le Tournoi.

>> Venez suivre ce match avec nous, ça va bastonner fort et les Bleus auront bien besoin de vous.