Roland-Garros: Federer et Nadal, du très lourd pour Tsonga... Le programme du mercredi 29 mai

TENNIS Tout ce qu’il faut savoir sur la quatrième journée du tournoi

N.C.

— 

Jo-Wilfried Tsonga sera opposé à Nishikori au 2e tour de Roland-Garros, le 29 mai 2019.
Jo-Wilfried Tsonga sera opposé à Nishikori au 2e tour de Roland-Garros, le 29 mai 2019. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Les favoris

Roger is back. Le Suisse est programmé en troisième match sur le Central pour poursuivre sa mise en jambes face au pas du tout redoutable Oscar Otte. Juste avant, sur le Lenglen, Rafa Nadal aura sûrement dérouillé un autre Allemand, Yannick Maden. Dure journée en perspective pour les Germains… Stefanos Tsitsipas ouvrira lui le bal sur le Simonne-Mathieu face au terrien bolivien Hugo Dellien. Chez les dames, Kiki Bertens et Karolina Pliskova, opposées respectivement aux Slovaques Kuzmova et Kucova, ne devraient pas connaître trop de soucis.

Les Français

Belle journée bleue sur Roland ! Profitons-en, on ne sait jamais combien de temps ça va durer ces choses-là. Le choc du jour oppose Pierre-Hugues Herbert à Benoît Paire, qui laisseront de côté leur amitié le temps d’un match pour accéder au troisième tour. Un gros morceau attend Jo-Wilfried Tsonga, qui affronte la tête de série numéro 7, Kei Nishikori. Le Japonais est un bon souvenir pour Jo, qui l’avait battu en quarts en 2015. Le rapport de force n’est plus le même aujourd’hui, mais on surveillera ça de près. Richard Gasquet va savoir s’il arrive enfin à enchaîner deux matchs, face à l’Argentin Londero. Kiki Mladenovic a, elle, un bon coup à jouer face à Petra Martic, 31e mondiale. On poussera fort aussi derrière les jeunes Moutet et Parry, et évidemment papy Mahut.

Nishikori-Tsonga

Martic-Mladenovic

Paire-Herbert

Londero-Gasquet

Moutet-Pella

Mertens-Parry

Mahut-Kohlschreiber

La météo

La pluie annoncée s’est finalement décommandée, mardi, et c’est tant mieux. Pour ce mercredi, le temps sera stable, avec pas mal de nuages mais rien de très menaçant. Prévoyez un foulard quand même, il fera un petit 18-19 avec un peu de vent.

Le match à suivre

Sans hésitation, Dimitrov-Cilic. Courez sur le Simonne-Mathieu pour soutenir le Bulgare, retombé au 46e rang mondial. Parce que c’est une certaine idée qui doit l’emporter – no offense, Marin, mais quand même.

Le tweet

Jo le gentleman. Et il ne s'est même pas barré en courant avec.