Roland-Garros: La FFT ne remboursera pas les spectateurs du Central mais fait un (très petit) geste

TENNIS Ils ont assisté à 2h01 de jeu, soit juste ce qu’il faut pour ne pas pouvoir revoir leur argent…

Romain Baheux

— 

Des spectateurs sur le Central lors de Djokovic-Bautista Agut le 31 mai 2016.
Des spectateurs sur le Central lors de Djokovic-Bautista Agut le 31 mai 2016. — J.E.E/SIPA

A Roland-Garros,

Spectateurs du Central, soyez ravis. Si vous ne serez absolument pas remboursés après avoir vu 2h01 – rappelons que l’on revoit la moitié de son argent jusqu’à 1h59 de jeu — de Djokovic-Bautista Agut  à Roland-Garros mardi, la Fédération française de tennis a décidé d’agir. Dans la soirée, elle a publié un communiqué pour annoncer un geste commercial pour le public de mardi, y compris celui des autres courts qui a droit à ces fameux 50 %, et ceux de lundi privés totalement de rencontres par les averses.

« Bien consciente de la déception de son public, la Fédération Française de tennis offrira la possibilité aux spectateurs grand public des lundi 30 et mardi 31 mai 2016 d’acheter en priorité des billets sur les mêmes journées en 2017 », écrit la FFT.

>> A lire aussi : «Comment peut-on nous faire jouer sous la pluie?», râle Radwanska

En gros, les spectateurs du Central ne reverront pas leur argent, mais auront le privilège de pouvoir le dépenser dans les premiers l’année prochaine. Si c’est pas sympa.