Nantes-PSG: Paris s'impose dans la douleur à la Beaujoire... Revivez le live du match...

FOOTBALL Le PSG se déplace sur la pelouse du FC Nantes en Ligue 1...

W.P.

— 

Di Maria a ouvert le score

Di Maria a ouvert le score — J.E.E/SIPA

NANTES - PSG
Ligue 1
0-1 (Di Maria)

On suivra attentivement cette affaire Chapron, ça pourrait coûter très cher à l'arbitre de la rencontre. 

Au classement, le PSG réalise une excellente opération en reprenant deux points à Monaco et l'OL, tenus en échec ce week-end. 

Match complètement flingué du Paris Saint-Germain. Bon, je n'irai pas jusqu'à dire qu'ils ne méritaient pas la victoire au vu des 36 occasions manquées par les Parisiens, mais le fond de jeu c'était le néant total. 

94e: C'est fini! 1-0! Mais je suis encore en train de me marrer après le tacle de Chapron. N'importe quoi cette histoire. 

92e: POTEAU SORTANT POUR RABIOT! Mais il nous rate quoi aux six mètres seul devant les cages? Comment? Travaille ton pied droit mon vieux. 

90e: Mais c'est extraordinaire! Diego Carlos fait involontairement tomber l'arbitre qui lui donne un jaune, mais, plus drôle, Tony Chapron met un petit coup de pied de frustration au Nantais en mode balayette. ESSEPCIONNEL.

90e: Carton rouge pour Diego Carlos pour un second jaune... J'ai pas du tout pigé pourquoi...

89e: MEUNIER LA TETE! Et encore une fois Tatarusanu qui arrête le ballon de justesse sur sa ligne.

88e: Dani Alves obtient un corner sur un tir contré. 

86e: Oh, là, là Areola c'est la grosse cata encore... Un club peut-il vraiment gagner la C1 avec Alphonse aux buts? 

84e: LA CLAQUETTE DE TATARUSANU! Merveilleux geste d'attaquant de Mbappé sur un ballon reçu dans la surface. Pourtant c'était pas un cadeau. 

82e: Ca va mieux pour le PSG, j'ai l'impression que Nantes faiblit un peu physiquement. Et... Oh joli le petit pont de Touré sur Verratti. C'est pas souvent qu'on voit l'Italien prendre cher comme ça. 

80e: Nkunku remplace Di Maria, qui, hormis son but, aura croqué la feuille de match. Il aurait pu permettre à Paris de faire le break. 

78e: Le PSG joue n'importe comment c'est assez étonnant. 

76e: Rabiot de la tête! Malheureusement sa chevelure soyeuse empêche le duc Rabiot de cadrer sa tentative. 

74e: Coup-franc pour Paris. Alves en mode Roberto Carlos de loin... Essai transformé... Sauf que c'est pas du rugby, gars.

70e: Corner pour le PSG tiré par Di Maria à ras de terre en direction d'Alves mais la frappe du Brésilien est contrée. 

69e: Que c'est costaud défensivement ce Nantes quand même. Et rigoureux tactiquement. Comme quoi avoir un bon entraîneur ça compte. 

66e: Sortie de Cavani et entrée en jeu... De Thomas Meunier! Donc Mbappé dans l'axe et Meunier ailier? A moins qu'Alves ne monte d'un cran. 

64e: Perte de balle dangereuse d'Alves ! Ca débouche sur une frappe de Girotto dans la surface après s'être mis sur son gauche dans la surface. Areola se couche sur le ballon, mais quelle fébrilité parisienne encore. 

62e: Le PSG réalisé un match vraiment moyen si l'on exclut le premier quart d'heure et les prises de balles de Verratti. 

60e: BUUUUUT DE NANTES! SALAAA! Non??? Non! Il y a une position de hors-jeu signalée... Et mal signalée puisque le buteur n'était pas hors-jeu!

56e: Et derrière le contre d'Usain Bolt Mbappé qui dépose un amour de centre en retrait pour Di Maira qui vendange ENCORE au point de pénalty en ouvrant trop son pied. 

55e: OUUUUH IMMENSE FRAYEUR POUR AREOLA  PAS LOIN D'ENCAISSER UN BUT FOIREUX!!

54e: Ca joue bien Nantes, ça joue bien. Corner pour les canaris. 

53e: Ah tiens, il joue Kurzawa? Je l'avais pas vu jusqu'ici. 

49e: Ouaaah le ballon qui passe dans la surface parisienne et qui n'est pas loin de trouver Lima... On n'est pas serein derrière côté parisien.

48e: Ouuuuh la tête peu académique de Diego Carlos qui échoue de peu au-dessus! Areola n'avait pas suivi. Quelle trajectoire surprenante...

47e: On a beaucoup vu Cavani à droite et Mbappé dans l'axe en première mi-temps et sur ces premières minutes du deuxième acte on a un peu l'impression que cette tendance se confirme. 

46e: Allez go deuxième période!!

Les joueurs sont de retour sur la pelouse, prêts pour la seconde période. 

45e: C'est la mi-temps à la Beaujoire. Paris a rapidement ouvert le score et s'est un peu endormi sur ses lauriers. On voit peu Cavani, on voit limite plus Sala en fait. Retour timide de l'Uruguayen. 

44e: Non mais arrêtez Verratti svp, ça devient indécent là. Le petit Italien se balade au milieu. 

41e: Lucas Lima frappe de loin, c'est nul, ça part à 300 mètres des buts d'Areola. Par contre ce qu'avait fait Verratti juste avant, à savoir passer entre quatre défenseurs on ne sait comment, c'était beau. 

40e: Pallois prend un jaune pour une faute sur Cavani. 

38e: Fail de Di Maria, épisode II. L'Argentin a la tête carrée, c'est tout un concept, je saurais même pas comment vous décrire ce qui vient de se passer. 

36e: POUAAAAH MAIS DI MARIA RATE LE 2-0 DEVANT LES BUTS VIDES!!! C'est sur la barre alors qu'il est sur son pied gauche le coquin. Quelle passe soyeuse du marquis de Rabiot pour l'Argentin. Ca méritait de finit au fond, ça.

35e: Rongier de la tête... Non, c'est dehors. Mais toujours cette pression nantaise qui vient embêter un PSG de plus en plus endormi. 

31e: Paris se contente du 1-0, Nantes remonte sur le terrain et n'est pas loin de surprendre le PSG sur une bonne attaque sur le côté. Sala est ensuite sollicité dans la surface mais le centre à ras de terre vient en contretemps, et l'attaquant des canaris ne peut reprendre le ballon convenablement. Glissade + perte de balle. 

29e: Verratti dribble dans l'axe sans défenseur derrière... La dernière fois j'ai voulu faire pareil sur les terrains de FSGT, mon entraîneur m'a atomisé. Injustice.

26e: Girotto! Pourquoi pas... Le Nantais intercepte un bon ballon dans le rond central, voit Areola avancé mais manque sa tentative lointaine. Le gardien parisien amortit de la poitrine. Insolent.

25e: Le ballon roule sur la pelouse, c'est tout ce que je peux vous dire sur ce match.

Quand tu déterres une bonne vanne qui a été faite 1.800 fois.

 

17e: Quelqu'un dit aux Nantais qu'ils ont le droit d'attaquer? J'ai l'impression d'écrire cette phrase à chaque match du PSG pour parler de leurs adversaires.

13e: Corner pour Paris qui met la pression sur le bloc nantais qui a l'air de s'effriter. Déjà. 

11e: ANGEL DI MARIA!!! LE BUT DU 1-0!!! Et quelle vista de Mbappé qui laisse le ballon filer entre ses jambes pour délivrer l'Argentin de tout marquage. El fideo s'applique et trompe Tatarusanu du plat du pied sécurité. 

9e: On est sur un match de type tactique. Comprendre: chiant.

Lambs

L'argent contre la passion.

>>Il commence pas à être un peu rayé ce disque? Je pose la question. 

5e: Ca part plutôt doucement, Nantes gare pas forcément le bus mais est bien en bloc. Le PSG ne met pour le moment pas son jeu en place. 

4e: Que c'est beau à voir jouer Lo Celso... Pied de velours.

2e: Coup-franc lointain pour le FC Nantes... Lima, c'est bien frappé mais Areola boxe bien le ballon. De toute façon l'arbitre avait sifflé. 

1e: C'EST PARTI A LA BEAUJOIIIIRE! L'ambiance est chaude!

Comme toujours j'attends vos pronostics, vos commentaires, vos questions, vos palettes tactiques, etc dans les commentaire, c'est fait pour ça. On est ensemble pendant près de deux heures donc lâchez-vous. 

20h48: Nantes évoluera en 3-5-2 qui est en fait un 5-3-2, nous ne sommes pas dupes.

 

20h45: Allez, allez, on se réveille pour lancer ce live. On commence avec la compo parisienne. Y'a du Mbappé, du Cavani, du Lo Celso...

 

 Ca chambre d'entrée de jeu à ce que je vois

 

Il est enfin de retour, et forcément pour jouer un mauvais tour. Edinson Cavani retrouve sa place dans le onze de départ parisien après avoir pris son temps pour revenir de vacances, ce qui n’a d’ailleurs pas manqué de faire parler en interne. Bref, ça tombe bien, Paris va en avoir besoin pour briser la troisième meilleure défense de Ligue 1. D’autant plus que, figurez-vous, Neymar est forfait pour ce déplacement à la Beaujoire. On ne va pas non plus plaindre Unai Emery, qui alignera une attaque Di Maria-Mbappé-Cavanin excusez du peu. Pour autant, la victoire n’est pas assurée. A l’image de Montpellier, les hommes de Ranieri ont tout pour embêter les meilleurs. Y compris les meilleurs des meilleurs.

>> Rendez-vous à 20h45 pour le début de ce live