Ligue des champions: Retrouvailles, carnaval de Rio ou voyage voyage… La poule que le PSG peut choper au tirage

FOOTBALL Paris est placé dans le chapeau 2 et peut se retrouver avec de grosses écuries…

Antoine Huot de Saint Albin
Avec Neymar, le PSG espère bien passer un cap en Ligue des champions.
Avec Neymar, le PSG espère bien passer un cap en Ligue des champions. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Les jambes qui tremblent, les mains moites, le souffle coupé… Oui, on y est, le tirage au sort de la Ligue des champions approche à grands pas. Quelques mois après l’historique revers contre le Barça en huitième de finale, le PSG repart en campagne européenne, armé comme jamais. Neymar et Alves sont arrivés pour que Paris franchisse enfin ce fameux cap des quarts de finale. Mais avant cela, il faudra passer par les poules, et les Parisiens peuvent prendre des gros poissons. On vous a préparé plusieurs scénarios, plus ou moins sérieux.

>> La poule « Carnaval de Rio »

  • Shakhtar Donetsk
  • As Roma
  • Apoel Nicosie

Avec les arrivées de Neymar et Dani Alves, le club de la capitale a renforcé son quota de Brésiliens dans son équipe. En Ligue des champions, on pourrait même assister à un gros regroupement d’auriverde. Le Shakhtar (8), la Roma (6) et l’Apoel Nicosie (5) ont également une grosse colonie de Brésiliens.

>> La poule « Mile’s »

  • Spartak Moscou
  • Besiktas
  • Qarabag Agdam

« Voyage voyage. Plus loin que la nuit et le jour. » 4.477 km pour aller à Agdam en Azerbaidjan, ça vous fait voir du pays. Un peu moins loin, mais toujours aussi dépaysant, le déplacement à Moscou pour affronter le Spartak (2.883 km en voiture). A peine plus qu’un voyage pour se rendre à Istanbul et à la Vodafone Arena du Besiktas (2.730 km). Chauffeur, si t’es champion…

>> La poule « L’argent coule à flots »

  • Chelsea
  • Roma
  • Red Bull Leipzig

Evidemment, pour le moment, personne n’a atteint les 222 millions d’euros dépensés par le PSG pour s’attacher les services d’un joueur. Mais durant ce mercato, Chelsea a aussi fait péter le chéquier : 62 millions pour Morata, 40 pour Bakayoko, 35 pour Rüdiger… Pas là pour niaiser les Blues. La Roma a bien vendu et du coup beaucoup acheté. Le club de la Louve a dépensé plus de 80 millions d’euros cet été. Le Red Bull Leipzig a été plutôt calme mais a quand même lâché 13 millions d’euros sur Jean-Kevin Augustin et 12 sur Bruma.

>> La poule « Heureusement que Neymar est là »

  • Real Madrid
  • Naples
  • Red Bull Leipzig

Placé dans le chapeau 2, le PSG peut se coltiner quelques gros adversaires si la chance ne sourit pas. Et dans ce cas, Neymar ne sera pas de trop pour que Paris se qualifie pour les huitièmes de finale de la C1. Imaginez une poule avec le Real Madrid, Naples et le Red Bull Leipzig et les genoux commencent à trembler.

>> La poule « On retrouve ses ex »

  • Juventus
  • Liverpool
  • Celtic

Il pourrait y avoir des larmichettes au Parc des Princes. Voir Blaise Matuidi avec un autre maillot, ça peut vous fragiliser un supporter. Même chose si Mamadou Sakho revient un peu dans les plans de Jurgen Klopp à Liverpool. Un autre titi parisien pourrait également revenir au bercail le temps d’un match : Moussa Dembélé avec le Celtic.