Euro de handball: Revivez la défaite de la France contre la Norvège qui met les Bleus au bord de l'élimination...

HANDBALL Les Bleus ont perdu...

R.B.

— 

Thierry Omeyer lors de France-Croatie le 23 janvier 2016.
Thierry Omeyer lors de France-Croatie le 23 janvier 2016. — Norbert Barczyk / PressFo/SIPA

FRANCE-NORVEGE: 24-29

20h05: Bon, on va fermer ce live et croiser les doigts. Bonne soirée et à bientôt.

20h04: On est donc au bord de l'élimination. Sorry.

20h: Les Bleus ne sont pas mathématiquement éliminés. Les champions en titre de tout (Euro, Mondial, JO) devront espérer une victoire de la Croatie contre la Pologne avec cinq à neuf buts d'écart pour accéder au dernier carré.

19h55: Omeyer sur beIN Sports: "Ils ont pris confiance en seconde période. On a fait un mauvais match aujourd'hui, c'est dommage quand on voit ce qu'on a été capables de faire aujourd'hui. On sera à bloc pour les Jeux."

19h54: Onesta sur beIN Sports "Sur le match, il n’y a rien à dire. On n’avançait pas, c’est dans la finition qu’on se rate peut-être. On a perdu de la confiance petit à petit et eux nous ont joué parfaitement. Lorsque certains cadres sont en difficulté, on n’a pas vraiment de solutions derrière pour jouer à ce niveau là. On a joué en marchant, il n’y avait pas de rythme."

19h51: Rien à dire, on n'a pas été bons aujourd'hui. 

19h50: C'EST FINI. LES BLEUS SONT PRESQUE SORTIS DE L'EURO.

60e: Bon, on se prend encore un but. On est à la rue.

59e: Nouvelle attaque foirée des Français. On n'a pas été bons devant aujourd'hui...

59e: Ils nous posent un temps mort en plus. Histoire de nous faire bien mariner.

58e: Cinq buts à mettre en trois minutes. Comment vous dire que c'est hyper difficile?

57e: Je vis très mal ce moment.

55e: On a beau avoir gagné plein de trucs, je ne vois pas comment ils peuvent s'en sortir là.

54e: Titi Omeyer dans le retour dans le but tandis que Porte fait un passage en force sur l'attaque à suivre. Ca sent le roussi.

53e: Cinq buts dans la vue, on est très mal embarqués...

53e: Et là on stresse comme des cochons

51e: Bon, on se fait avoir comme des enfants, on se retrouve à six et les Norvégiens héritent d'un jet de sept mètres.

51e: ALLEZ, ENCORE UNE SUPERIORITE NUMERIQUE ET UN PENO. On y croit.

50e: 19-23, on est mal...

48e: Ca serait bien de pas prendre de but pendant cette supériorité numérique.

47e: L'arbitre donne un deux minutes à la Norvège. Je comprends pas pourquoi mais on prend.

47e: Tension partout.

46e: On change de gardien, Gérard à la place d'Omeyer. Les Bleus sont vraiment pas au top.

45e: Sacrée défense de nos amis nordiques en tout cas. Bravo.

44e: BOUM. La mine de Narcisse qui nous fait revenir à -2.

43e: Et voilà, on a trois buts dans la vue. Il va falloir se sublimer devant.

41e: Et on a peur

40e: Vingt minutes à tenir, on a deux buts dans la vue. OK.

38e: 16-16, ils nous tiennent encore les Vikings.

37e: Ce match devient étouffant. Oui, je commence à stresser.

36e: Serrez moi le lascar.

35e: La France t'adule Valentin.

34e: Boum, on reprend l'avantage grâce à Narcisse. Bien joué mon pote.

33e: OUI VALENTIN PORTE JE T'AIME. EGALISATION.

32e: Nous voilà avec deux buts dans la vue. Je ne flippe pas (encore).

31e: ON REPART. ALLEZ.

18h52: C'EST LA PAUSE. Les Bleus sont menés et donc éliminés pour l'instant.

30e: ON MARQUE UN BUT A LA DERNIERE SECONDE ET IL EST REFUSE ? Scandale.

29e: L'arbitre nous donne des pénos comme des petits pains mais on en profite pas trop. C'est ballot.

28e: Bon, on leur en met deux-trois avant la pause. Ca sent la gueulante d'Onesta sinon.

26e: PAN

25e: Si vous vous intéressez à la Norvège, on vous conseille de mater cette série sinon.

24e: Tes fans sont là Kentin.

23e: Faut vous secouer les mecs.

22e: Bon, ils nous passent devant maintenant. Ca devient n'importe quoi sérieux.

20e: Aïe Sorhaindo qui se rate sur ce face à face et la Norvège égalise.

17e: Nouvel arrêt de Titi Omeyer. Va falloir vous lever de bonne heure pour lui marquer un but.

15e: Suivez ces gars, ils sont plutôt drôles. Presque autant que nous.

12e: OH LE POTEAU D'ABALO. Dommage, on pouvait se faire un joli petit écart.

11e: Bon, les Scandinaves ne mettent plus un pion. On les gère là.

9e: Voilà, exactement

7e: La MINE de Karabatic. Enorme patate mais ça ne marche pas.

5e: Ca ne marque pas trop pour l'instant.  La faute à la 5-1 en semi stricte sans doute. Ou juste on n'est pas vernis.

3e: Le résultat dont tout le monde se fout mauis que je vous donne. Ne me remerciez pas.

3e: Déjà un arrêt de Titi Omeyer. Du petit lait pour lui.

3e: A Cracovie, on passe encore du Ricky Martin pour fêter les buts. L'impression d'être en boite dans le Pas-de-Calais.

2e: Je leur donne un quart d'heure avant qu'on ne les décroche.

1ere: C'EST PARTI.

18h13: Je vous rappelle que vous avez le droit de vous exprimer dans les commentaires. Nous sommes en démocratie.

18h11: Allez, on attaque les hymnes.

18h10: Tous ces braves gens venus boire des coups en Pologne. Bravo !

18h08: Pour info, on a joué les Scandinaves le 7 janvier et on les avait battu d'un but. Donc méfions nous un peu quand même.

18h05: A noter le retour de Kentin Mahé ce soir. Qui va nous claquer quelques pions évidemment.

18h03: Je ne vous cache pas que je connais aucun joueur norvégien. Mais est-ce vraiment grave ?

18h01: Moi aussi, je suis hyper chaud.

17h59: Bon, le deal est clair, il faut gagner pour voir les demies. Tout simplement.

17h58: Bonsoir tout le monde et bienvenue pour ce France-Norvège des familles.

Pas besoin de se prendre la tête. Pour rejoindre les demi-finales et espérer conserver leur couronne européenne, les Bleus doivent s'offrir la Norvège. Si les Scandinaves ne sont pas les premiers pinpins venus, les Experts ont largement les moyens de se les farcir. Thierry Omeyer est chaud bouillant, Luc Abalo et Cédric Sorhaindo aussi et si tous ces garçons sortent le même match que contre la Croatie samedi, on peut même leur coller une sacrée rouste. Allez, on compte sur vous (même si on sait très bien que vous n'allez pas nous décevoir).

>> Venez suivre ce France-Norvège à partir de 18h.