Coronavirus : Libérés sous caution au Brésil, les joueurs de Boca Juniors placés à l’isolement en Argentine

FOOTBALL Boca a été éliminé de la Copa Libertadores par l’Atlético Mineiro, au Brésil

A.H. avec AFP

— 

Les joueurs de Boca Juniors au Brésil.
Les joueurs de Boca Juniors au Brésil. — Bruna Prado/AP/SIPA

Les équipes de football argentines qui se déplacent à l’extérieur sont en principe exemptées de mesures de quarantaine. Mais les autorités ont jugé que les joueurs de Boca Juniors, éliminés mardi de la Copa Libertadores, n’avaient pas été en mesure de respecter la bulle sanitaire lors de leur déplacement au Brésil, conclu par des incidents.

Joueurs et dirigeants de Boca ont été libérés mercredi sous caution, après douze heures de garde à vue au Brésil, à la suite des graves incidents ayant suivi leur élimination en 8e de finale retour de la Copa Libertadores par l’Atlético Mineiro. Ils ont regagné l’Argentine le soir même.

Un match normalement prévu samedi

Eliminés aux tirs au but mardi soir après un résultat nul 0-0 comme à l’aller, des joueurs et dirigeants du club argentin, mécontents de s’être vu refuser un but en seconde période, ont provoqué une bagarre générale et détruit du mobilier dans le tunnel menant aux vestiaires.

Boca doit en principe jouer samedi en championnat d’Argentine contre Banfield et le mardi suivant contre San Lorenzo.