Strasbourg-Caen: Le Racing manque l'occasion de renouer avec la victoire à la Meinau

FOOTBALL Le Racing club de Strasbourg a concédé le match nul (2-2) contre Caen dimanche après-midi à la Meinau, où il n’a plus gagné depuis fin octobre...

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg-Caen: Le Racing concède le match nul (2-2) face au Stade Malherbe
Strasbourg-Caen: Le Racing concède le match nul (2-2) face au Stade Malherbe — SEBASTIEN BOZON / AFP
  • Strasbourg a concédé le match nul face à Caen dans son stade de la Meinau dimanche (2-2).
  • Le Racing manque l'occasion de renouer avec la victoire à domicile. Son dernier succès à la Meinau remonte à fin octobre.

Il faudra encore attendre pour voir le Racing renouer avec la victoire à la Meinau. Le point du nul pris contre Paris mercredi l’aurait presque fait oublier, mais les Strasbourgeois n’ont plus eu l’occasion de fêter une victoire en Ligue 1 avec leur public depuis le 20 octobre contre Monaco (le 30 octobre en Coupe de la Ligue contre Lille).

Après un nul contre Toulouse, une défaite contre Nîmes et donc le partage des points contre le PSG, Strasbourg a concédé un nouveau nul à la Meinau contre Caen dimanche (2-2).

« C’est pas possible de laisser deux points en route sur ce match »

Pourtant, les ingrédients étaient là face au stade Malherbe. Les Alsaciens ont dominé les débats et menaient 2-1 – grâce à Pablo Martinez et Lebo Mothiba – jusqu’à la 80e et le but de l’égalisation de Saîf-Eddine Khaoui profitant d’une nouvelle erreur défensive des Bleus.

Alors forcément, la première question posée à Thierry Laurey en conférence de presse d’après-match fut de savoir « Comment Strasbourg a fait pour ne pas gagner ce match ? ». Réponse du coach : « Beaucoup de choses qui n’ont pas tourné dans le bon sens. C’est la première fois que je vois une équipe marquer deux buts sans avoir d’occasion nette. (…) On a fait deux passes décisives aux Caennais aujourd’hui. C’est pas possible de laisser deux points en route sur ce match ». Son homologue Caennais, Fabien Mercadal, se réjouissait d’en prendre un, sur une terre « difficile. Parce que les supporters sont un homme en plus ici ».

« Les erreurs reviennent souvent à domicile »

La déception étant grande dans les rangs bleus. « Sur la seule petite occasion qu’on leur laisse ils en ont profité. A nous de gommer ces erreurs… C’est vrai qu’en ce moment elles reviennent souvent, surtout à domicile, souffle Pablo Martinez. On a la chance d’avoir gagné à Rennes, heureusement. Il faut qu’on recommence à gagner à domicile. »

La solution pour renouer avec les succès à la Meinau ? « Quand on marque deux buts à la maison et qu’on se crée beaucoup d’occasions, il faut aussi que, défensivement, on soit un peu plus présent. Il n’y a pas de honte à dégager en tribune », assure Thierry Laurey.