Girondins de Bordeaux: Longuépée, Macia, Varela, Ricardo… DaGrosa parle du futur organigramme du club

FOOTBALL L’homme d’affaires américain deviendra mardi prochain le nouveau propriétaire du club…

Propos recueillis par Clément Carpentier avec A.C et M.B

— 

Joe DaGrosa, le futur propriétaire des Girondins de Bordeaux.
Joe DaGrosa, le futur propriétaire des Girondins de Bordeaux. — Nicolas Tucat / AFP
  • Le mardi 6 novembre, les Girondins de Bordeaux seront rachetés par les fonds d’investissement américain, GACP et King Street.
  • A une semaine de la vente, Joe DaGrosa nous parle du futur organigramme du club.
  • Il dit avoir « la plus grande des confiances » en Ricardo.

Dans une semaine, les Girondins de Bordeaux passeront sous pavillon américain. Le mardi 6 novembre, M6 cédera le club aux fonds d’investissement  GACP et King Street après plus de 19 ans à la tête des Marine et Blanc. Un moment donc historique pour le club au scapulaire.  Joe DaGrosa, le futur propriétaire du Haillan, se confie à  20 Minutes sur la vente ou encore le futur organigramme avant d’apposer dans quelques jours sa signature sur l’acte de rachat.

Comment abordez-vous le closing ?

Forcément, bien (sourires) ! On a maintenant tous les fonds nécessaires pour assurer le closing. La plupart des papiers ont été signés même si on doit encore s’occuper de certains détails et qu’il reste d’autres documents à finaliser. Mais, le processus sera rapide et concis le 6 novembre.

Votre organigramme avance tout doucement ?

Tout d’abord, nous avons choisi Frédéric (Longuépée) pour le poste de président car il était le meilleur candidat. Il a prouvé par le passé une grande capacité à développer l’aspect commercial de la marque PSG mais on pense également qu’il a la capacité à prendre le leadership et à pouvoir amener le club au niveau supérieur, à lui faire passer un cap.

Aura-t-il les mêmes objectifs à Bordeaux qu’au PSG ?

Oui, ce seront un peu les mêmes. On voit bien que la marque Bordeaux sous-performe par rapport aux autres équipes de la Ligue 1 alors que Bordeaux est une des plus importantes et puissantes marques dans le monde. Le club a une grande histoire et on pense que la marque peut être bien mieux vendue qu’elle ne l’est pour le moment. On pense qu’on peut la développer non seulement en France mais aussi dans le monde. C’est pour cela qu’on voulait absolument quelqu’un comme Frédéric Longuépée.

Eduardo Macia, lui, s’occupera de la partie sportive ?

Je ne peux pas confirmer ni démentir cette information. Je le connais depuis un certain temps maintenant. Il est très talentueux, tous les clubs seraient chanceux et heureux de l'avoir. (selon nos informations, le nom Eduardo Macia a été validé par GACP, King Street et Hugo Varela pour devenir le prochain directeur sportif).

Quel sera exactement le rôle Hugo Varela (businessman proche de Joe DaGrosa) ?

Il sera un conseiller principal mais il n’aura aucune influence sur le quotidien du club, ce qu’il se passe au jour le jour. Il nous donnera des conseils plus généraux mais rien de plus.

Qu’est-ce que vous pensez de Ricardo ?

J’ai une grande estime pour lui. C’est un entraîneur d’envergure internationale. Il doit faire face pour le moment à un grand défi car il a beaucoup de matchs à jouer entre la Ligue 1 et la Ligue Europa. Il connaît bien le club, il a une grande aura au sein du club mais aussi en Europe. J’ai une grande confiance en lui.