«On a gueulé "Donatello, Donatello!"», les Tortues Ninja rennaises nous racontent leur virée lors de Rennes-PSG

FOOTBALL Les supporters rennais ont vu des Tortues Ninja débouler sur la pelouse en plein match contre le PSG...

Propos recueillis par Aymeric Le Gall

— 

Les Tortues Ninjas en GAV.
Les Tortues Ninjas en GAV. — @LvleeRobin

Au-delà de la gifle infligée par le PSG au Stade Rennais (4-1), samedi aprem au Roazhon Park, la rencontre aura surtout été l’occasion pour trois potes bretons adeptes de caméras cachées ( visibles sur leur chaîne Youtube​) de se faire un immense kiff en déboulant sur la pelouse déguisés en Tortues Ninja, pour rendre hommage à Kylian Mbappé (et câliner Neymar au passage). Quelques heures après son coup parfait, Romain (31 ans) nous raconte son aventure avec ses deux compères (Vincent, son frère, et Manuel, un ami).

Bon alors, cette nuit au commissariat, c’était sympa ?

Ouais, super. La police est venue nous chercher tout de suite après les faits. Ça les a plutôt fait marrer sur le coup. Ils pensaient même, vu que ça s’était bien passé, qu’on ne serait pas resté en garde à vue. Mais le chef de la police a insisté pour qu’on passe la nuit au poste (rires). Comme le Stade Rennais a déposé plainte, il n’avait plus le choix de nous garder j’imagine.

Vous vous attendiez à ce qu’il y ait une garde à vue ?

Ouais, c’est plus ou moins les risques du métier. On n’a pas été surpris.

Comment vous avez eu l’idée de cette aventure sur la pelouse déguisés en Tortues Ninja ?

En fait on fait des caméras cachées sur Rennes depuis environ deux ans et l’idée d’intervenir pendant un match nous avait déjà traversé l’esprit. Mais le faire pour le faire, comme ça a été fait et refait des dizaines de fois, ça ne nous intéressait pas. Et quand on a vu que Mbappé était surnommé Donatello par les joueurs du PSG, on a creusé un peu le truc et on s’est dit que faire un truc déguisé en Tortues Ninja c’était plutôt fendard.

Vous avez acheté les costumes pour l’occasion ou vous aviez déjà ça dans vos placards ?

Non, non, on les a achetés pour l’occasion (rires).

>> A lire aussi : VIDEO. Les génies: Les joueurs du PSG surnomment Mbappé du nom d'une Tortue Ninja!

Comment ça s’est passé une fois au stade ?

On était venu habillé avec des vieilles fringues qu’on était prêt à jeter et on avait nos costumes de Tortues Ninja en dessous. Pendant la rencontre, on a enlevé notre pantalon, on a mis un plaid sur nous pour ne pas trop se faire griller et une fois qu’il y a eu le but, on a foncé sur la pelouse et on a enlevé notre veste tout en courant. On était censé le faire à trois mais Manu, le troisième larron, s’est fait attraper avant d’entrer sur la pelouse.

Vous saviez exactement à quel moment vous vouliez débarquer sur le terrain ?

A la base on voulait débouler après un but de Mbappé, mais là où on était dans les tribunes, on n’était pas du tout près du bord du terrain, donc quand il a marqué son but on n’a pas pu le faire. Du coup on a réfléchi pendant quelques minutes et finalement on a demandé à des gens près des panneaux publicitaires si on pouvait prendre leurs places, en prétextant une connerie. On a dit que notre pote avait des problèmes de transit et qu’il avait besoin d’aller souvent aux toilettes. Au bout de 15 minutes de jeu, on a fini par être là où on voulait. Et comme on n’a pas pu le faire sur le but de Mbappé, on espérait au moins que Paris marque à nouveau pour avoir une autre occasion. Du coup à la 75e minute on n’a pas réfléchi et on a déboulé.

Kylian Mbappé, et ses sœurs Tortues Ninja.
Kylian Mbappé, et ses sœurs Tortues Ninja. - LOIC VENANCE / AFP

 

Vous étiez un peu stressé ?

Le stress c’était avant la rencontre. Pendant le match, non. Comme on attendait un but, à chaque occase on se disait "allez, ça va être maintenant !". Ce qui fait qu’on n’a pas regardé le match de la même façon que d’habitude. Et une fois qu’il y a le but, c’est presque du soulagement en fait, on éteint le cerveau, on met le masque et on fonce !

Pour des supporters rennais, espérer un but du PSG, c’est pas terrible…

Ouais, c’est sûr que ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. Mais bon, la fessée elle était là quoi qu’il arrive donc bon… Si on peut faire un truc qui fait marrer les supporters, c’est toujours ça de gagné.

Vous n’avez pas été gênés par des vigiles ?

Non, il y avait juste une barrière à sauter et au niveau de la sécu, c’était assez light en fait. Mais ça, je ne suis pas sûr qu’il faille le dire en fait, pour le Stade Rennais…

Et ça fait quoi de faire un câlin à Neymar et Mbappé ?

On est pris dans le truc et donc on ne s’en rend pas trop compte. C’est plus quand on revoit les images après que ça fait bizarre.

Vous vous attendiez à ce qu'ils trouvent ça marrant ?

Ouais, plus ou moins parce qu’on savait que les joueurs se marraient bien avec cette histoire de Donatello. On s’est dit que vu les costumes ridicules qu’on avait, ça allait sûrement les faire rire.

Vous avez eu le temps de leur glisser un petit mot ?

Non, pas vraiment… En fait moi je gueulais "Donatello, Donatello !", Daniel Alves ça l’a fait marrer, il a fait le signe de l’arme (quand il dégaine son sabre) et après je suis allé checker Mbappé qui avait le smile et je me suis rendu pour que la sécu nous emporte.

Et donc ensuite, c’est direction le commissariat. C’était bonne ambiance ?

Ouais, ouais, les flics ça les a fait vachement marrer, ils prenaient des photos avec nous. Après ils ont même mis un tweet à ce sujet (rires) !

Ce sont les policiers qui vous disent de faire cette tête de mecs blasés ?

Ouais, au départ un policier a pris la photo mais on avait le smile, du coup il nous a demandé de faire une sur laquelle on tire la gueule.

Vous allez avoir une sanction ?

Ça, on ne le saura qu’en février, quand on passera devant le procureur. Soit il prend bien la blague et ça devrait aller, soit ça ne le fait pas du tout rigoler et là ça peut être une très grosse amende je crois.

Vous le sentez comment ?

Oh pour l’instant on savoure tout ça. On va préparer une petite vidéo de tout ça, il nous reste le montage à faire. Pour le reste, on connaissait les risques. On espère que s’il y a une amende elle ne soit pas trop sévère vu qu’on a des petites payes. Mais bon, on ne se prend pas trop la tête pour l’instant, on verra.

Vous allez aussi avoir droit à une interdiction de stade.

Euh, très certainement, oui.

Donc si c’était à refaire, vous le referiez ?

Ah oui, vu les images, quand on voit les joueurs qui se marrent, on se dit qu’on ne regrette rien !

Vous avez eu retour de Mbappé ou du PSG ?

Non, pas encore. On espère qu’ils relaieront notre vidéo sur les réseaux sociaux.