Nice-PSG: «L'arbitrage, c'est un cauchemar», Nasser al-Khelaifi l'a mauvaise

FOOTBALL «Si on veut développer la Ligue 1 il faut développer aussi l'arbitrage» a expliqué le président du PSG...

20 Minutes avec AFP

— 

Nasser Al-Khelaïfi en août 2016.
Nasser Al-Khelaïfi en août 2016. — Claude Paris/AP/SIPA

Le président de Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, a qualifié de «cauchemar» l'arbitrage du match que son équipe a perdu à Nice (3-1), laissant probablement échapper le titre en Ligue 1, dimanche.

Le titre n'est pas perdu pour lui, «mathématiquement non, mais c'est difficile», a-t-il ajouté après ce qu'il a qualifié de «grosse défaite», mais «ce n'est pas encore fini».

>> A lire aussi : VIDEO. Nice-PSG: «Ça va le visage?», l'embrouille Thiago Motta - Paul Baysse a continué

«Si on veut développer la Ligue 1 il faut développer aussi l'arbitrage, parce que vraiment c'est un cauchemar», a dit Al-Khelaïfi à l'issue d'un match où les Parisiens Thiago Motta et Angel Di Maria ont été exclus, et où son équipe aurait pu bénéficier d'un penalty pour une faute de Ricardo Pereira sur Julian Draxler.

«Je ne parle pas des cartons rouges mais en général», a ajouté le dirigeant, précisant: «Je ne dis pas qu'on perd à cause de l'arbitrage, mais si on veut un championnat de haut niveau il faut vraiment élever celui des arbitres».

Il a reconnu que «Nice méritait les trois points» car «il a fait un grand match», et a regretté que son équipe n'ait «pas joué une première mi-temps à (son) niveau».