Barça-PSG: Unai Emery veut «encore plus de respect» pour le Barça qu’avant l’aller

FOOTBALL Si Paris ne met pas la même envie, ça va mal se passer...

B.V.

— 

Matuidi au duel avec Busquets le 14 février 2017.
Matuidi au duel avec Busquets le 14 février 2017. — PHILIPPE LOPEZ / AFP

De notre envoyé spécial à Barcelone,

Un match, c’est bien, tout le temps, c’est mieux. Voilà en quelques mots le résumé de la conférence de presse d’Unai Emery à la veille du match retour face à Barcelone, au Camp Nou. Combatif, collectif, organisé, son PSG a impressionné lors du match aller (4-0), mais il va falloir désormais rééditer ça à chaque fois. Et dès demain, sous peine de se faire peur.

>> A lire aussi : Barça-PSG: Au final, Paris est-il meilleur sans Ibrahimovic?

« La confiance que j’ai envers mon équipe est la même qu’avant l’aller, et le respect que je ressens envers le Barça doit être encore plus grand, explique le coach. Notre idée est de jouer avec personnalité contre une grande équipe et en pensant uniquement à la continuité de ce que nous avons fait à l’aller. Il faut être prêt à tout, pendant 90 minutes. Si on a besoin d’attaquer, être prêt à attaquer. S’il faut souffrir, être prêt à souffrir. Gagner le moindre petit duel. Tous les joueurs sur le terrain sont prêts pour un grand match. »

Matuidi « ne craint personne »

Et peu importe si le Barça prévoit la remontée du siècle, que le Camp Nou va mettre le feu ou que Paris a 4 buts d’avance. Ça ne change rien. « On sait qu’il y a une grande équipe et on est concentré sur nous, poursuit le milieu de terrain Blaise Matuidi. On ne craint personne. On est concentré sur notre jeu. On connaît Messi et tous les grands joueurs du Barça. Mais ce qui nous intéresse c’est notre jeu, ce qu’on est capable de produire. On a envie de continuer sur cette lancée. »

Pour cela, Paris pourra compter sur le retour de Thiago Silva et peut-être sur Angel Di Maria, dont le rendement lors du dernier entraînement mardi soir sera décisif. En revanche, Thiago Motta est forfait.