Pour sa Coupe du monde à 48, Infantino veut «neuf ou dix» équipes africaines

FOOTBALL L'élargissement de la compétition doit permettre «de plus grands investissements dans le monde, particulièrement en Afrique», selon lui... 

N.C. avec AFP

— 

Gianni Infantino avec le Sud-Africain Tokyo Sexwale lors de la campagne pour la présidence de la Fifa, le 22 février 2016.
Gianni Infantino avec le Sud-Africain Tokyo Sexwale lors de la campagne pour la présidence de la Fifa, le 22 février 2016. — Schalk van Zuydam/AP/SIPA

Le président de la Fifa Gianni Infantino a affirmé mardi à la presse, à Nouakchott, qu'il travaillerait pour que l'Afrique ait son contingent d'équipes lors du Mondial 2026, qui doit marquer la grande première de sa réforme. « Sur les 48 équipes prévues pour le Mondial 2026, neuf à dix seront africaines. Nous allons y travailler», a indiqué M. Infantino lors d'un point presse dans la capitale mauritanienne.

>> A lire aussi: Pénos dès les matchs de poule, compétition pas rallongée… Comment ça va marcher cette Coupe du monde à 48 ?

L'augmentation du nombre d'équipes à cet «événement mondial majeur» va donner lieu à «de plus grands investissements dans le monde, particulièrement en Afrique», a ajouté M. Infantino, en visite quelques heures mardi en Mauritanie. «On donne le droit de rêver à tout le monde et il n'y a pas meilleur moyen de faire rêver que la participation à un événement aussi majeur», a dit M. Infantino, présent à Nouakchott dans le cadre d'une tournée africaine qui l'a notamment conduit au Niger.

L'Afrique veut profiter de cet élargissement du Mondial à 48 équipes, à partir de 2026, pour bénéficier de dix places dans la compétition, avaient expliqué à M. Infantino le 22 février à Johannesburg plusieurs chefs de fédérations africaines. Dans le cadre du Mondial à 32 équipes, le format actuel, cinq places sont réservées au continent africain. Le pays hôte de ce Mondial 2026 sera connu en mai 2020.