Mercato: L'OM a 75 millions d'euros à dépenser (mais personne ne veut venir)

FOOTBALL Les pistes prioritaires de Zubizarreta se sont refroidies...

J.L.

— 

Paul-Georges Ntep aurait pu offrir les trois points de la victoire au Stade Rennais, face à Bordeaux.
Paul-Georges Ntep aurait pu offrir les trois points de la victoire au Stade Rennais, face à Bordeaux. — D. Meyer / AFP

Attention, nouveau riche sur le marché. Le mercato d’hiver ouvre dimanche et l’état-major marseillais cherche le meilleur moyen pour dépenser l’enveloppe allouée par le nouveau propriétaire, 75 millions d’euros quand même.

Petit problème, selon l’Equipe du jour, on ne peut pas dire que les recrues se bousculent au portillon, ou alors elles se révèlent beaucoup plus chères que prévu. Au poste d’arrière-gauche, Jordan Amavi, en échec à Aston Villa, coûterait près de 20 millions d’euros, et en plus il préférerait rester en Angleterre.

Au milieu, Obi Mikel, placardisé à Chelsea, se montrerait beaucoup trop gourmand en salaire. Feghouli, qui ne joue pas à West Ham, figure aussi sur les tablettes olympiennes, mais la Série A est aussi sur les rangs. En attaque, Zubizarreta a activé ses réseaux espagnols, mais la poste prioritaire, Iker Munian, a retrouvé du temps de jeu comme par magie à Bilbao, et sa clause est prohibitive (45 millions d’euros). Reste Paul Georges Ntep, en fin de contrat à Rennes, donc libre de signer où il le souhaite à partir du 1er janvier.Peut-être le seul joueur réellement accessible immédiatement pour Rudi Garcia.