ASM-OL: «J'assume 100% de ce que j'ai dit», Vasilyev droit dans ses bottes après la polémique

FOOTBALL Le vice-président de Monaco ne voit pas pourquoi il s'excuserait auprès de Jean-Michel Aulas et semble décider à poursuivre le combat...

N.C.

— 

Vadim Vasilyev lors de Monaco-OM, le 18 avril 2016.
Vadim Vasilyev lors de Monaco-OM, le 18 avril 2016. — NIVIERE/VILLARD/SIPA

Même avec un peu de recul, Vadim Vasilyev ne regrette pas. Très offensif envers Lyon et Jean-Michel Aulas après la rencontre de dimanche, le vice-président de Monaco persiste dans les colonnes de L’Equipe, mardi. « J’assume cent pour cent de ce que j’ai dit. J’étais sous le coup de l’émotion et peut-être que la forme… Mais sur le fond, je maintiens », dit le dirigeant russe.

>> A lire aussi: «Lyon est favorisé par l'arbitrage», Vasilyev se fâche tout rouge après ASM-OL

Alors que le président lyonnais a indiqué dans la journée lundi qu’il n’excluait pas de porter plainte et qu’il espérait des sanctions, Vasilyev assure qu’il n’a pas peur de son homologue. Et qu’il ne s’excusera pas. « M’excuser de quoi ? Je ne vois pas pourquoi je m’excuserais. Il faut de la lumière autour de ça, martèle-t-il. Plus on parlera du contexte qui règne autour des matchs de Lyon, plus on aura de chance d’en finir. L’objectif, c’est de hausser le niveau de l’arbitrage en général. »

Quoi qu’il en soit, tout ça ne devrait pas en rester là. Car c’est tout un « système Aulas » que le Russe semble vouloir déterrer. « Depuis trois ans, j’en entends parler régulièrement dans les coulisses. Je suis le premier à en parler comme ça, ouvertement, c’est tout. » Ça promet.