Montpellier-PSG: Un problème de motivation? Nasser Al-Khelaifi estime que son équipe «a perdu le match avant le match»

FOOTBALL Et il se tourne déjà vers le match de Ligue des champions mardi...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président parisien Nasser Al-Khelaifi en 2016
Le président parisien Nasser Al-Khelaifi en 2016 — Claude Paris/AP/SIPA

«On a perdu ce match avant le match», a regretté le président du Paris SG Nasser Al-Khelaïfi après la déroute à Montpellier (3-0) samedi, mettant en avant un nouveau milieu à trois et les têtes de ses joueurs déjà tournées vers le match de Ligue des champions de mardi.

«On a perdu ce match avant le match, c'est comme ça avant un match de Ligue des champions, le match le plus important c'est mardi», a expliqué le patron du PSG sur Canal+ Sport.

Une victoire pour assurer la première place mardi

Le PSG est déjà qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions, mais sera assuré de la 1re place de son groupe (qui offre un adversaire moins redoutable au tirage) s'il gagne son dernier match de poules contre les Bulgares du Ludogorets Razgrad au Parc des Princes mardi.

>> Suivez PSG-Ludogorets mardi en live dès 20h30

«Aujourd'hui, il y a un changement, c'était la première fois qu'il y avait ces trois milieux ensemble (Nkunku, Krychowiak, Matuidi), mais ce n'est pas une excuse», a ajouté Nasser Al-Khelaïfi.

Le coach espagnol du PSG Unai Emery a une nouvelle fois pris tout le monde à contre-pied en délaissant le 4-2-3-1 privilégié ces derniers matches, pour aligner un 4-3-3 sacrifiant Hatem Ben Arfa, laissé sur le banc en début de rencontre. «HBA» n'est entré qu'à la 57e minute. «Il n'y a rien à faire ce soir, il faut oublier et penser au prochain match, le plus important», a conclu le président du PSG.