Football Leaks: Cinq choses à savoir sur Jorge Mendes, l'agent de Cristiano Ronaldo au coeur du scandale

FINANCE Cet homme est l'intermédiaire le plus puissant du football...

R.B.

— 

Jorge Mendes en février 2015.
Jorge Mendes en février 2015. — PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

Il est l’homme au cœur du scandale. Tête pensante du système d’évasion fiscale dévoilée vendredi soir via les Football Leaks, l’agent Jorge Mendes est accusé d’avoir permis à sept joueurs de son écurie, dont Cristiano Ronaldo, de dissimuler 188 millions d’euros au fisc. Mais qui est l’intermédiaire le plus puissant du football mondial ?

Gérant de boîtes de nuit et d’un vidéo-club

La vie, c’est avant tout une question de rencontres. Au début des années 90, Jorge Mendes, gérant de boîtes de nuit, de restaurants et d’un vidéo-club, croise dans l’un de ses clubs le gardien de but Nuno Espirito Santo. Le Lisboète intervient dans le transfert de son pote de Guimaraes au Deportivo La Corogne en 1996 et décide alors de se lancer dans le football, créant sa société Gestifute. Rapidement, il met main basse sur plusieurs grands espoirs lusitaniens, dont un certain Cristiano Ronaldo.

Très proche de Ronaldo

Il n’est pas qu’un simple agent pour la star du Real Madrid. Parrain du fils du triple Ballon d'Or, Mendes a demandé à son joueur, lui-même parrain de son enfant, d’être le témoin de son mariage avec Sandra Barbosa célébré à l’été 2015. Et niveau cadeau, Cristiano Ronaldo n’a pas lésiné puisqu’il lui a offert une île grecque.

Cristiano Ronaldo et son agent Jorge Mendes le 5 novembre 2014.
Cristiano Ronaldo et son agent Jorge Mendes le 5 novembre 2014. - PABLO GARCIA/MARCA/SIPA

Un intermédiaire très riche

85 millions d’euros de commission en 2015, 68 millions cette année. Si on en croit Forbes, Jorge Mendes est l’agent qui gagne le plus d’argent au monde derrière l’Américain Scott Boras, spécialisé dans le baseball. Logique quand on s’occupe de la carrière de Ronaldo, José Mourinho, du joueur du PSG Angel Di Maria, James Rodriguez et de l’attaquant de Chelsea Diego Costa.

Un acharné dingue de boulot

« Il était têtu. Il pouvait attendre quatre heures devant mon bureau pour pouvoir me parler, raconte dans El Pais un ancien président du Deportivo La Corogne. J’avais beau lui répéter que je n’achèterais personne, il finissait par me convaincre. » Décrit comme un acharné de boulot, Mendes ne recule devant rien pour boucler une affaire. En 2002, il crashe sa Porsche sur la route de l’aéroport où il devait décoller pour Manchester et rencontrer Alex Ferguson. Défiant l’avis des médecins, inquiets pour son oreille touchée dans l’accident, il s’envole quand même pour l’Angletere.

Un homme infiltré dans plein de clubs

L’AS Monaco, c’est en partie lui. Valence, pareil. Manchester United ? Infiltré aussi. Très influent, Jorge Mendes compte des alliés dans de nombreux clubs de la planète, lui permettant de réaliser de nombreux transferts et de recaser certains joueurs de son écurie comme il le souhaite. En 2014, il a ainsi fait le Brésilien Filipe Luis de l’Atlético Madrid à Chelsea. Un an plus tard, le joueur effectuait le chemin inverse.