Crash d’avion en Colombie: Quel est ce club de Chapecoense, décimé dans l'accident?

FOOTBALL L’équipe brésilienne partait en Colombie pour jouer la finale de la Coupe d’Amérique du sud…

B.V.

— 

Les joueurs de Chapocoense après leur qualification pour la finale de Coupe sud-américaine
Les joueurs de Chapocoense après leur qualification pour la finale de Coupe sud-américaine — Andre Penner/AP/SIPA

Il devait connaître son jour gloire, il a vécu son heure la plus sombre. Qualifié pour la finale de Coupe d’Amérique du sud dont il allait disputer le match aller en Colombie face à l’Atletico Nacional jeudi, le club brésilien de Chapocoense a été décimé dans la nuit de lundi à mardi dans le crash de son avion près de Medellin. L’avion de LAMIA Airlines transportait 81 personnes, dont des membres de l’équipe de Chapecoense, qui devaient jouer contre l’Atlético de Colombie.  Les corps de 25 personnes ont été récupérés et cinq survivants retrouvés.

>> A lire aussi : Un avion transportant une équipe de footballeurs brésiliens se crashe, six survivants retrouvés

La finale de la Coupe d’Amérique du Sud a été suspendue a annoncé mardi la Confédération de football de la région, (Conmebol). « Toutes les activités de la confédération sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », a déclaré la Conmebol.

Neuvième de première division

C’était la première fois que ce club atteignait la finale d’une Coupe continentale. Promu cette saison en première division brésilienne, dont il occupe actuellement la 9e place, Chapeco est un petit club du sud du pays, fondé en 1973. Il a surtout brillé dans son championnat régional de Santa Catarina, le remportant quatre fois (1977, 1996, 2007, 2011), mais revit à l’échelon national en ayant grimpé de quatre divisions entre 2009 et 2013 pour rejoindre l’élite. En progression constante, le club avait atteint la finale de l’équivalent de la Ligue Europa en éliminant des clubs réputés d’Amérique du Sud comme Independiente ou San Lorenzo.

Vu d’Europe, cette équipe ne comporte qu’assez peu de joueurs connus. Les spécialistes de Liga espagnole se souviendront peut-être de l’ancien milieu de terrain de l’Atletico Madrid Cleber Santana, retourné au pays en 2012. A noter que l’ex-buteur du Mans et de Lille Tulio de Melo était encore jusqu’au dernier mercato un attaquant de Chapeco avant de signer à Sport Recife.

De nombreux joueurs brésiliens ont tenu à rendre hommage au club, à l’instar de l’attaquant de Chelsea William.