OL-PSG: Revivez la victoire parisienne après une superbe deuxième mi-temps au Parc OL (1-2)

FOOTBALL La dernière chance pour les Lyonnais de se joindre à la lutte pour le titre...

J.L.

— 

Marco Verratti (PSG) à la lutte avec Jérémy Morel (OL), le 27 novembre 2016.
Marco Verratti (PSG) à la lutte avec Jérémy Morel (OL), le 27 novembre 2016. — AFP

LYON - PSG 1-2

Cavani 27e (sp), 81e

Valbuena 48e

C'est FINI. Après avoir maîtrisé la première mi-temps, Paris a failli se noyer après le repos avant de marquer sur un contre un peu chanceux en fin de match. Lyon se retrouve à dix points et va avoir bien du mal à revenir sur le podium...

91e: RAFAEL AU DESSUS. Je pense que c'était la dernière pour Lyon. 

88e: LOPES !!! Enfin plutôt Krycho qui bouffe la feuille alors qu'il sont à trois contre un...un scandale

86e: Areola se détend bien sur une frappe contrée de Tolisso. Les Lyonnais jettent leurs derniers feux dans la bataille. 

83e: Entrée de Krycho à la place de Lucas pour verrouiller les écoutilles. 

81e: CAVANIIIIIIIIIIIIIII. La tête de la délivrance sur un contre enclenché par Aurier et bien prolongé par Meunier. C'est dur pour Lyon. Très dur, au vu de la 2e mi-temps. 

75e: Arrête de réclamer des fautes à chaque ballon que tu perds Lacazette. C'est très pénible pour les spectateus. 

72e: Paris a repris un peu ses esprits mais l'intensité physique des lyonnais les emmerde drôlement. Thiago Silva est le seul à répondre à ce niveau-là. 

67e: Quand il va marquer à la 88e ça va être le raz-de-marée

 

 

65e: Sortie d'Hatem qui s'est un peu noyé après le repos. Comme l'ensemble de ses coéquipiers par ailleurs. Remplacé par Meunier qui a l'air de jouer au milieu. On comprend pas grand chose mais soit. 

63e: GHEZZAL ASSASSIN AU TRIBUNAL !!! Il pousse trop loin un ballon en or de Tolisso. Les Lyonnais vont finir par avoir des regrets

61e: Thiago Silva qui donne son corps à la patrie devant Tolisso. C'est tornade sur tornade devant la surface d'Areola. 

59e: POPOPOPOP Cavani. Il est contré presque sur les six mètres mais quel contrôle au départ. 

56e: La bastos de Gonalons qui s'échappe d'un rien. Les Parisiens se font marcher dessus comme des petits garçons. Je sais pas si ça va durer mais c'est gênant

53eLACAZETTEEEEEEEEEEEEEEEEEE ! Il coupe un centre de Morel mais il ne la redresse pas assez. Paris au bord du gouffre depuis la reprise. 

50e: Et l'arbitre qui empêche quasiment Lacazette de marquer dans la foulée en se mettant sur une ligne de passe. Les Parisiens ne touchent plus une bille d'un coup. 

48eVALBUENAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!! Bordel Valbuena. Pincez-moi ou je rêve. Mine du gauche en lulu après que la frappe de Rafael a rebondi sur le poteau. Il revient encore plus loin que Fillon

46e: Ramirez Sanchez Genesio a décidé de taper du poing sur la table dans le vestiaire. Entrées de Fekir et Valbuena directos. A la place de Rybus et Ferri. On va voir ce que ça change

Mi-temps. Paris maîtrise et Lyon subit beaucoup trop pour espérer autre chose. Match décevant des Lyonnais pour l'instant. 

44e: Jordan Ferri qui prend un jaune après l'avoir longuement cherché. Va falloir le sortir vite Bruno parce qu'il va pas finir le match

41e: On doit en être à une petite cinquantaine de corners pour Paris. Dangereux presque à chaque fois, le péno est venu de là d'ailleurs. Mais bon ça a l'air d'amuser les Lyonnais. 

38e: 20 mètres au dessus. Tendance basse. 

 

35eLUCAAAAAAAAAAAAAAAAAAS QUI CROQUE UN BUT TOUT FAIT. Mais vraiment. Le deuxième du soir déjà pour le Brésilien. Belle accélération de Ben arfa au départ et bon relais de Cavani. 

32e: Les Lyonnais se font salement marcher dessus. Triste. Très triste. 

 

28e: En PLEIN MILIEU. Il s'est pas caillé le lait Edinson. Paris est devant et c'est mérité

27e: LE PENOCHE POUR PARIS. IL me semble qu'il y est et il sanctionne un gros temps fort. Motta s'écroule sur un corner. C'est Rafael qui lui met un high kick totalement incompréhensible. Normal. 

26e: Ah ben c'est Lucas visiblement. Jean-Michel maladroit

 

 

23eOHHHH MON DIEU CE QUE RATENT LES PARISIENS. Qui me fait cette madjer dégueulasse à trois mètres en se contrant tout seul ????????????????

21e: Beaucoup beaucoup de centre dangereux devant les buts de Lopes. Ca va bien finir par une tête de Cavani au fond cette histoire. 

18e: Meilleure action d'Hatem depuis le début du match. Une semelle sur le talon de Gonalons et jaune derrière. Superbe. 

15e: Oups gros malaise ce contrôle raté de Mapou qui laisse filer le ballon en touche. Ca sent pas la sérénité absolue dans cette défense centrale lyonnaise...

11e: Très beau look pour Cyril (non ce n'est pas Michael Youn dans sa parodie de fim sur le rap dont j'ai oublié le nom)

 

 

8e: Bonne séquence lyonnaise après un début compliqué mais l'arbitre croque un coup-franc bien placé que Lacazette se serait fait une joie de tirer dans le mur. 

5e: Ce duo Morel Rybus sur le côté gauche lyonnais, c'est aussi flippant que la perspective de voir Trump quatre ans à la maison blanche. 

3e: Première croquinette d'Hatem que je sens chaud comme un brasero les amis. Vous êtes prévenus. 

1e: Go go go !!! Du spectacle et des buts messieurs SVP

20h44: Les pronos de la rédac, by the way

 

20h40: Alors si vous êtes passés à côté de l'info sachez qu'Hanouna va donner le coup d'envoi de la rencontre. Je vous arrête tout de suite, c'est pour une bonne cause, il sera accompagné d'un jeune garçon atteint d'une lucémie supporter de l'OL (c'est un cadeau). Bref, si les supporters lyonnais pouvaient éviter de le siffler (même si Hanouna c'est pas ma came non plus. 

20h33: Je mate le CFC en attendant et je tombe sur cette ITW de Valbuena qui communique à tout-va en ce moment. Pour dire plus ou moins la même chose à chaque fois. 

 

20h25: Côté parisien, Emery a choisi de faire confiance à Ben Arfa, pour une fois. Ce serait drôle qu'il claque un doublé pour son seul match de l'année contre l'équipe qui le voulait cet été.

 

20h22: Allez sans plus attendre les compos. Lyon part sur un 4-3-3 avec Ghezzal et Rybus sur les ailes. Ce qui veut dire que Fekir et Valbuena commenceront sur le banc.

 

Ça c’est un dimanche soir qui a de la gueule, et ce n’est pas arrivé si souvent cette saison à cause de la Ligue des champions. Il faut le dire, la L1 n’a pas grand-chose de plus excitant à nous proposer qu’un Lyon-Paris sur ces dernières saisons. Le champion en titre chez son dauphin, qui se refait un peu la cerise après un début de saison raté bien comme il faut. Paris semble nettement favori, mais c’était pareil l’an passé, et l’OL avait infligé sa première défaite de la saison aux Parisiens. Il y a match, comme on dit.