OM: Pour Rudi Garcia, Monaco est «actuellement la meilleure équipe d'Europe»

FOOTBALL Les Marseillais ont été corrigés en Principauté...

R.B. avec AFP

— 

Rudi Garcia lors du match entre Monaco et l'OM le 26 novembre 2016.
Rudi Garcia lors du match entre Monaco et l'OM le 26 novembre 2016. — NSJsport/Shutterstock/SIPA

Rudi Garcia a reconnu la supériorité de Monaco, «actuellement la meilleure équipe d'Europe», vainqueur de Marseille 4-0 samedi et pointe le problème de l'utilisation du ballon par ses joueurs, ajoutant qu'il leur a dit «de ne pas en prendre six».

Le match s'est-il joué sur la différence de talent des joueurs?

C'est aussi une différence de confiance. Même si on demandait aux Monégasques de jouer les yeux bandés, ils pourraient marquer des buts. Ils n'ont pas eu pléthore d'occasions en première mi-temps, mais ça leur a suffi pour nous coller trois buts, en trois occasions. On a été très bien 20 minutes. Ce coup franc met tout par terre. Après, on est incapable d'utiliser le ballon. C'est le problème. Quand on le récupère et qu'on le rend immédiatement à une équipe en pleine confiance, on donne trop de minutions. Et on prend un troisième but en contre, un quatrième sur une perte de balle.

L'incapacité à utiliser le ballon n'est-elle due qu'au manque de confiance?

La confiance est importante. Mais on sortait d'un bon résultat contre Caen (1-0). On n'avait pas grand chose à perdre, à part prendre une volée. On se précipite. Du coup, on a trop de déchet. Ce n'est ni un problème de joueur, ni de système. C'est une mauvaise utilisation du ballon. Il va falloir progresser là-dessus et pas uniquement quand on a 70% du temps le ballon, comme contre Caen. On sait qu'on a du travail. On va le faire. On va vite se reposer pour ramener des points de Saint-Etienne, où c'est difficile aussi.

A la mi-temps, à 3-0, que dîtes-vous aux joueurs?

On leur dit de ne pas en prendre six comme ça a été le tarif pour quelques uns (Montpellier et Nancy), de garder un peu plus le ballon et de se faire plaisir. De montrer du caractère, de montrer qu'on a le maillot de l'OM sur les épaules. Et si possible de réduire le score pour sauver l'honneur pour, pourquoi pas, revenir à 3-2. Une chose est sûre également, pour l'instant, Monaco n'est pas seulement la meilleure attaque du championnat, c'est la meilleure équipe d'Europe. Devant Barcelone, le Real et toutes ces équipes qui possèdent les meilleurs attaquants du monde.