Monaco: Bernardo Silva a «pas mal chambré» les Français de l'ASM après l'Euro 2016

FOOTBALL Bernardo Silva n’en a pas fait des caisses, mais il a quand même un peu vanné ses potes de l’ASM…

W.P.

— 

Il faut souvent s'y prendre à plusieurs pour piquer la balle à Bernardo
Il faut souvent s'y prendre à plusieurs pour piquer la balle à Bernardo — Claude Paris/AP/SIPA

Il est timide, le petit Bernardo. Mais ça ne l’empêche pas pour autant de chambrer ses coéquipiers de temps en temps. Dans un entretien accordé au quotidien L’Equipe, le Portugais a avoué s’être un peu moqué de ses potes monégasques après la victoire lusitanienne en finale de l’Euro aux dépens de la France.

« Les Portugais étaient très contents mais les Français très déçus, cela aurait été délicat de payer une tournée générale. Bon, ça a quand même pas mal chambré… », a plaisanté le meneur de jeu de Monaco.

« Déçu » de ne pas avoir pu disputer l’Euro 2016

Bernardo Silva n’a pas participé à la victoire des siens au mois de juillet à cause d’une blessure à la cuisse contractée au printemps et dont il n’a pas pu se remettre à temps. Les médecins du club avaient jugé qu’il ne serait pas à 100 % en juin-juillet.

« Quand j’ai vu que je n’étais pas dans les 23, j’étais vraiment déçu. Mais, très vite, je me suis dit que je devais me reposer, qu’il y avait une nouvelle grande saison à préparer », a confié le numéro 10, avant de conclure : « je suis champion d’Europe, comme tous les Portugais ».

Oui, c’est bon, on a compris. On peut arrêter de remuer le couteau dans la plaie, s’il vous plaît ?