Sir Alex Ferguson se marre bien dans les tribunes d'Old Trafford avant le coup d'envoi de Manchester United-Zorya Luhansk, en Ligue Europa, le 29 septembre 2016.
Sir Alex Ferguson se marre bien dans les tribunes d'Old Trafford avant le coup d'envoi de Manchester United-Zorya Luhansk, en Ligue Europa, le 29 septembre 2016. — Dave Thompson/AP/SIPA

FOOTBALL

Premier League: Jurgen Klopp est un génie, il arrive à faire aimer Liverpool à Alex Ferguson

ManU et Liverpool sont pourtant des rivaux de toujours...

Alex Ferguson emballé par… Liverpool ! On peut dire que Jurgen Klopp est vraiment un génie. Le mythique manager de Manchester United, retiré des bancs de touche depuis 2013 après avoir gagné 13 titres de champion et deux Ligue des champions avec les Red Devils, s’est dit admiratif du boulot effectué par le technicien allemand chez le grand rival du nord de l’Angleterre.

>> A lire aussi: José Mourinho devient has-been (et c'est triste pour le football)

« Il a fait du bon travail et a ravivé l’enthousiasme de Liverpool. Il arrive que des grands clubs perdent ça. Pendant deux décennies, Liverpool a changé d’entraîneur sans construire sa propre identité. On peut maintenant sentir de manière certaine qu’il faudra compter avec eux cette année », a dit l’Ecossais, dont les propos ont été relayés par le Daily Mail et le Telegraph vendredi.

Jurgen Klopp, qui a commencé à redresser Liverpool en cours de saison dernière, semble en effet bien parti pour replacer les Reds au sommet du foot anglais. Son équipe est actuellement 3e de Premier League, à égalité de points avec les deux premiers, Manchester City et Arsenal. Mais au-delà des résultats, c’est aussi le style Klopp qui ravi Sir Alex. « On peut voir son dévouement lorsqu’il est sur le bord du terrain. Et je suis sûr qu’il est pareil à l’entraînement, assure-t-il. Il a une forte personnalité, ce qui est absolument vital dans un grand club. »

>> A lire aussi: La joie de Jürgen Klopp après la victoire à Chelsea donne envie de faire des free-hugs à la terre entière

Et voilà que Ferguson se trouve bien tiraillé. Car s’il est emballé par le coach allemand, il n’oublie évidemment pas son équipe de toujours. « Il m’inquiète parce que s’il y a une chose qu’United ne veut pas, c’est que Liverpool nous passe devant ». Et oui la vie est parfois bien compliquée.