PSG-Bâle: Les Ultras ont mis une grosse ambiance au Parc, ça fait plaisir

FOOTBALL Ca promet avant le match contre l'OM dimanche...

J.L.

— 

Les "ultras" du PSG de retour au Parc contre Bordeaux
Les "ultras" du PSG de retour au Parc contre Bordeaux — FRANCK FIFE / AFP

Au Parc des Princes,

Le Collectif Ultras Paris (CUP), qui avait annoncé cesser ses activités de soutien au Paris SG le 12 octobre dernier, a fiinalement animé (et bien animé) les tribunes mercredi soir lors de la victoire face à Bâle en Ligue des champions. « A aucun moment, le dialogue n’a été rompu », a écrit le CUP sur son compte Twitter, une heure avant le coup d’envoi. « Par leurs engagements, mais aussi par leurs actes, nos interlocuteurs ont démontré une volonté sincère de travailler à un cadre respectueux des droits et devoirs de chacun », a-t-il ajouté, évoquant une « évolution positive des discussions ».

Des supporters présents en tribune Auteuil, plusieurs centaines au total avec la tribune Boulogne, ont déplié une banderole « Collectif Ultras » pour l’entrée des joueurs sur la pelouse puis lorsqu’a retenti l’hymne de la Ligue des champions, avant de crier très fort en première mi-temps, quand le PSG n’était pas encore dans son assiette. En fermant les yeux, on aurait presque cru revivre les ambiances de folie furieuse des années 90. Un soutien apprécié en premier lieu par Nasser Al-Khelaïfi, qui a oeuvré personnellement au retour des ultras au Parc. « C’est quelque chose de très important pour moi, pour le club, les joueurs. On attend encore plus des supporters pour être derrière nous, pour ne pas qu’on perde un match chez nous ».

Les joueurs aussi ont aimé, et ils étaient tout excités à l’idée de penser à un classico brûlant en tribunes dimanche soir, à l’image de Blaise Matuidi, au micro de RMC en zone mixte. « J’espère voir un Parc en feu contre l’OM, ou plutôt en folie dans le bon sens du terme, avec nos Ultras qui soient nombreux pour nous soutenir comme ils l’ont fait contre Bâle. On sait qu’ils n’étaient pas tous là et on espère qu’ils reviendront encore nombreux pour nous encourager comme ils l’ont fait contre Bordeaux. C’est ce qu’on aime : un Parc qui nous soutient, qui est derrière nous, même dans les moments compliqués. On en aura besoin. »