Nancy-PSG: Revivez la toute petite victoire parisienne grâce à Lucas et Cavani (1-2)

J.L.

— 

Lucas mènera l'attaque parisienne à Nancy.
Lucas mènera l'attaque parisienne à Nancy. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

NANCY - PSG 1-2

Lucas 13e, Cavani 18e

Diarra 55e

Terminado à Picot. Paris a joué 20 minutes et n'a rien foutu le reste du temps. Mais c'était suffisant contre une équipe de Nancy faiblarde offensivement. Bon match de Cavani, entrée moyenne d'Hatem, la routine quoi. Des bisous

90e: 4 minutes d'arrêt de jeu, ça devrait le faire pour Paris

86e: Cavani remplacé par Augustin, l'Uruguayen a fait le taff. 

reezzz

2 à un 1 à la 55ème minute, vous appelez ça match gagné ! Lol de lol !

>> On s'est un peu avancés, j'avoue. Mais il y a pas vraiment de menace non plus. 

83e: Kimpembé est en grosse grosse souffrance sur son côté. Je serai Nancy j'insisterais un peu par là. 

80e: Entrée de Bennasser, la petite pépite prêtée par Monaco (n'ayons pas peur des mots). Montre nous ce que tu sais faire gamin. 

78e: Cavani ce soir c'est Bafé Gomis. Toujours hors-jeu. TOUJOURS. 

74e: VOILA. Hatem remplace Lucas. Allez fais nous un peu plaisir steuplé. 

71e: Sinon Unai tu veux pas nous mettre Hatem là au moins ?

68e: Paris ne joue plus à rien, mais Nancy n'est pas follement dangereux non plus. Match bizarre. 

62e: Entrée d'Issar Dia à Nancy. J'ai l'impression d'écouter Claude François sur Nostalgie. 

61e: L'excitation des commentateurs de Canal à l'idée de voir Paris se faire rejoindre, c'est gênant

58e: Un peu. D'ailleurs Emery va lancer Rabiot histoire d'arrêter l'hémorragie. 

 

55e: ALOU DIARRA LES AMIS. ALOU DIARRA. Le coup de caboche sur un centre de Pedretti. 1458 ans à eux deux, ils sont là les deux papys de la L1. 

52e: Nancy se découvre dangereusement. Ca va que Paris a décidé d'être magnanime aujourd'hui.

47e: On a repris en Lorraine. Pas de changements si je m'abuse. Et je ne m'abuse pas souvent. 

Mi-temps. Paris n'a rien eu besoin de faire et a déjà match gagné, à moins d'une invasion d'extraterrestres dans les prochaines 45 minutes. 

44e: C'est mieux ce que fait Nancy depuis dix minutes. Mais ça manque de présence devant. Tu sens qu'e ça peut jouer des heures sans marquer. 

42e: Je pense quEmery va lui donner dix minutes comme d'habitude, pour qu'il ait le temps de rien montrer. 

 

39e: Je viens de faire une association d'idée très gênante sur Dalé, l'avant-centre de Nancy. Je vous la partage. 

 

35e: Propre le matador

 

33e: La belle claquette d'Areola ! Enfin un peu de pressing chez les Nancéeins. Koura a bien joué le coup, rien à dire. 

31e: Il ne se passe plus grand-chose. Comme l'impression que Paris est déjà passé en mode Ligue des champions dans sa tête

25e: Gros début de match de Lucas qui prend une certaine dimension cette saison je trouve. Même si je sais bien que ses limites n'ont pas disparu comme par magie. 

21e: J'ai peur que Nancy en prenne 5 ou 6 cet aprem. Les mecs sont complètement paumés. 

18eMON DIEU. C'EST PAS POSSIBLE. Encore une énorme bourde. Chrétien donne en retrait de la tête sauf que ben il y a Cavani qui traîne. 2-0. 

16e: Le début de match de Nancy est absolument dramatique. Je sais bien que c'est le PSG en face, mais tu peux pas te tirer une balle dans le pied comme ça. 

13e: LE BUT PARISIEN. Coup-franc rentrant que personne ne touche et Assembé qui met environ une demi-journée à réagir. Bon ben c'est réglé, le match est terminé. 

10e: Le drame du synthétique. Lucas se fait prendre le ballon à la régulière sauf qu'il se fait limite la clavicule en tombant. Eradiquez-moi ça et vite. 

7e: Nancy est déjà recroquevillé sur son but tel un petit foetus encore naissant. Va être longue l'après-midi de leurs supporters

5e: Ca commence à remonter mais avant sa descente en L1, Nancy était un peu la bête noire du PSG, avec Jean Fernandez sur le banc. J'avais même écrit un papier là-dessus (autopromo en retard)

 

1e: ALLEZ ON EST PARTIS !

16h57: Plaisir de retrouver un milieu Pedretti-Diarra en L1. On se croirait en 1997. 

16h34: La compo du Nancy de Pablo Correa, pour être complet. 

 

16h32: La compo parisienne donc. Avec Kimpembé à gauche, puisque Kurzawa et Maxwell ne sont pas là. 

 

16h28: Le match ne commence que dans une demi-heure, mais première grosse info du jour. Emery a opté pour Ikoné en attaque, plutôt que Ben Arfa ou Jesé. Le message est très clair pour les deux recrues du mercato parisien, elle n'entrent pas dans les plans de l'Espagnol. 

 

Pour l’instant, Nice est encore un leader éphémère dans les esprits, mais un leader qui a six points d’avance, quand même, sur le PSG d’Unaï Emery qui n’a pas trop le droit de se prendre les pieds dans le tapis lors de ce déplacement chez la lanterne rouge nancéienne. Le coach espagnol pourra compter sur les Sud-Américains, revenus à temps des matchs qualificatifs pour le Mondial 2018, sauf Di Maria, légèrement blessé, et il lui restera quatre jours pour préparer la réception de Bâle en C1. Bref, il n’y a aucune raison de ne pas voir un grand PSG à Marcel-Picot.