VIDEO. Pays-Bas-France: Non, il n'y avait absolument pas penalty sur cette main de Koscielny

FOOTBALL Les Néerlandais l'ont réclamé, à tort...

R.B.

— 

Laurent Koscielny s'impose dans les airs lors du match entre la France et les Pays-Bas le 10 octobre 2016.
Laurent Koscielny s'impose dans les airs lors du match entre la France et les Pays-Bas le 10 octobre 2016. — EMMANUEL DUNAND / AFP

Ce n’est pas la victoire qui nous fait jouer les donneurs de leçon mais franchement, ce Pays-Bas-France nous a excédé juste avant la pause. On rembobine, les Bleus mènent 1-0 grâce au missile de Paul Pogba et Dimitri Payet ose une folle passe en retrait. L’attaquant néerlandais Vincent Janssen la récupère et tente une frappe, contrée par Laurent Koscielny du pied puis de la main.

Evidemment, tous les Oranje réclament le péno, ainsi que les spectateurs de l’Arena d’Amsterdam, refusé par l'arbitre de la rencontre M. Skomina. « On aurait dû aussi avoir un penalty en notre faveur », a même lancé le coach batave, Danny Blind, à l’issue de la défaite des siens. Oui, mais en fait non. Car on revient à l’une des règles de base du football : qu’est ce qu’une main sanctionnable ?

C'est simple non?
C'est simple non? - Capture d'écran

Direction le règlement de la Fifa et sa loi 12. On y lit que « toucher le ballon de la main implique un geste délibéré de la part du joueur ». Autant dire que si c’est involontaire, jamais l’arbitre ne doit siffler faute. Et dans le cas de Laurent Koscielny, on vous invite à trouver le ralenti montrant que le défenseur d’Arsenal le fait sciemment.

>> A lire aussi : Pays-Bas-France: Comment Pogba a mis tout le monde d'accord

Interrogé au micro de Canal +, l’intéressé ne s’y est d’ailleurs pas trompé, expliquant qu’il n’y avait « pas penalty, mais en me tournant, je touche le ballon de la main ». Allez, dossier clos. En revanche, on retient encore Dimitri Payet.