Elections à la LFP: Noël le Graët regrette une Ligue 1 «coupée en deux»

FOOTBALL C'est le boxon à la LFP...

20 Minutes avec AFP

— 

Noël Le Graet, le président de la FFF.
Noël Le Graet, le président de la FFF. — MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

«Aujourd'hui, il y a eu un incident regrettable, la première division est coupée en deux», a déploré mercredi Noël Le Graët, président de la Fédération française sur RMC, après l'assemblée générale de la Ligue de football professionnel (LFP) avortée.

>> A lire aussi : C'est la boxon à la LFP, obligée de reporter l'élection de son président au 11 novembre

«La Ligue est la maison de tout le monde. Les clubs moyens réclament un peu plus d'équilibre financier, on est de un à quatre dans la distribution (financière). C'est une affaire d'hommes. C'est pas bien, mais ça arrive souvent, des bagarres comme celles-là», a poursuivi NLG.

«C'est plus une affaire d'hommes qu'une affaire d'Etat. La Ligue doit être costaud, doit régler ses affaires», a-t-il encore ajouté. Est-ce qu'il imagine un conseil d'administration de la Ligue sans Jean-Michel Aulas, président de Lyon? «Non! On peut aimer ou pas, mais c'est un dirigeant exceptionnel. On peut ne pas aimer ses tweets et sa personnalité, mais il a sept titres (de champion de France), il a son stade», a conclu M. Le Graët.

Mots-clés :