Sparta Prague: Deux joueurs envoyés en équipe féminine après avoir tenu des propos sexistes

FOOTBALL Ils avaient dit que les femmes feraient mieux de rester en cuisine plutôt que de vouloir arbitrer des matchs d’hommes…

N.C.

— 

Le gardien tchèque Tomas Koubek, sous les couleurs de Liberec, le 10 décembre 2015.
Le gardien tchèque Tomas Koubek, sous les couleurs de Liberec, le 10 décembre 2015. — Radek Petrasek/AP/SIPA

Le coup de l’arroseur arrosé, ça marche toujours. En République Tchèque, deux joueurs du Sparta Prague vont aller s’entraîner quelques jours avec les équipes féminines. Pourquoi dont ? Et bien parce qu’après une frustrante fin de match face à Zbrojovka Brno dimanche (3-3), avec une égalisation à la dernière seconde sur un hors-jeu non sifflé, ils se sont laissés aller à des commentaires sexistes contre l’arbitre assistante.

Selon les propos rapportés par le site d’Europe 1, le gardien Tomas Koubek s’est ainsi fendu d’un « les femmes doivent être à la cuisine et ne pas arbitrer un match d’hommes ». Quant à son coéquipier Lukas Vacha, il a préféré utiliser son compte Twitter.

Le directeur général du Sparta a donc tenu à marquer le coup en envoyant ses deux joueurs passer un peu de temps avec les féminines du club. « Les joueurs s’entraîneront plusieurs jours avec nos équipes féminines pour qu’ils se rendent compte que les femmes peuvent être précieuses, et pas qu’en cuisine », a-t-il dit. On aimerait être là pour voir comment ils seront accueillis.