Ligue des champions: Epargnés par le tirage au sort, les clubs français peuvent viser les 8es

FOOTBALL Aucun des trois clubs français engagés ne figure dans le groupe de la mort...

W.P.

— 

Thierry Henry a offert le groupe H à l'Olympique Lyonnais
Thierry Henry a offert le groupe H à l'Olympique Lyonnais — Valery HACHE / AFP

Le sort se sera montré plutôt clément envers les clubs français au cours du tirage au sort de la Ligue des champions 2016-17, qui se déroulait jeudi à Monaco. Le PSG devra tout de même se frotter à Arsenal, l’OL à la Juventus ainsi que Séville alors que l’ASM retrouvera Tottenham, que les hommes de Leonardo Jardim avaient déjà croisé en Europa League l’année dernière.

Le PSG devrait passer tranquillement

Groupe A : PSG, Arsenal, FC Bâle, Ludogorets

A priori, on se dirige vers un match pour la première place entre Gunners et Parisiens. Il faudra tout de même se méfier du FC Bâle, abonné aux surprises en phase de poules de Ligue des champions ces dernières années. Pour Ludogorets, ça risque d’être bien compliqué.

Jouable pour l'AS Monaco

Groupe E : CSKA Moscou, Leverkusen, Tottenham, MONACO

On ne va pas se mentir. Pour un club issu du chapeau 4, l’AS Monaco s’en sort très, très, très, très, très bien. Evidemment, le CSKA Moscou, Leverkusen et Tottenham ne sont pas des équipes en carton, mais ce groupe est quand même vachement homogène. Et la dernière fois que les hommes de Jardim s’étaient retrouvés dans un groupe aussi équilibré, ça s’était très bien terminé (à la première place).

Un gros poisson pour l'OL

Groupe H : Juventus, FC Séville, LYON, Dinamo Zagreb

C’est, de toute évidence, le groupe le plus compliqué par rapport à celui des deux autres représentants français. Mais ce n’est pas pour autant un groupe de la mort. En fait, tout va dépendre du niveau de jeu du FC Séville. Si les Sévillans jouent comme en Europa League, les Gones risquent de morfler. Dans le cas contraire, l’OL aura une grosse carte à jouer. On notera que Lyon croisera le fer avec les Croates de Zagreb, cinq ans après l’improbable 7-1...

Le groupe de la vie

Groupe G : Leicester, FC Porto, Bruges, Copehnague

A défaut de nous avoir offert un vrai groupe de la mort avec quatre équipes très solides, le tirage au sort de la C1 nous a gratifiés d’une poule d’Europa League.

Les autres groupes

Groupe B : Benfica, Naples, Dynamo Kiev, Besiktas
Groupe C : Barcelone, Manchester City, Monchengladbach, Celtic
Groupe D : Bayern Munich, Atletico, PSV Eindhoven, Rostov
Gourpe F : Real Madrid, Dortmund, Sporting, Legia Varsovie