Mercato: Pourquoi Paul Pogba est en passe de devenir le joueur le plus cher de l'histoire

FOOTBALL Pogba transféré pour 120 millions, soit le fruit du travail d’Adidas, Mino Raiola, Mourinho sans oublier la formidable capacité des Anglais à dépenser toujours plus d’argent…

A.Mag.
Paul Pogba face à Milan
Paul Pogba face à Milan — Daniel Dal Zennaro/AP/SIPA

Oui Paul Pogba va retrouver Manchester. Quatre ans après avoir quitté l’Angleterre pour l’Italie, le milieu de terrain a passé sa visite médicale et s’apprête à faire son grand retour en Premier League. Mais au-delà du projet sportif, et du fait que United a vraiment une équipe incroyable pour l’an prochain, ce transfert va marquer l’histoire de football par les sommes engagées. 120 millions selonl’Equipe et les médias britanniques, ce qui en fait la transaction la plus chère de l’histoire du foot. Avec une telle somme Manchester pouvait se payer, 120 Ronny Rodelin, 26 Eder, 4 Samuel Umtiti ou tout l’effectif du SCO d’Angers et de l’AS Nancy Lorraine. Mais alors pourquoi Pogba coûte-t-il si cher ?

Paul Pogba
Paul Pogba - Francisco LEONG/AFP

Car Manchester et Mourinho le voulaient vraiment, mais vraiment beaucoup

On n’a cessé de le répéter mais Manchester United et Paul Pogba, c’est Roméo et Juliette. Un grand club et un jeune joueur débarqué du Havre que le destin et la frustration due à un manque de temps de jeux séparent. Cinq ans après avoir fait la terrible erreur de laisser partir leur pépite, les dirigeants mancuniens ne voulaient pas voir de nouveaux Pogba leur passer sous le nez et s’attacher pendant 4 ou 5 ans à une autre famille. D’où les 120 millions. En plus, Mourinho est un grand fan du joueur et s’est dit « fier » de coacher Pogba. « C’est incroyable qu’un joueur aussi bon soit avec nous ».

Paul Pogba, époque Manchester United.
Paul Pogba, époque Manchester United. - PHIL OLDHAM/COLORSPORT/SIPA

Car Adidas est dans le game et que Pogba est trop célèbre

Dans cette histoire de gros sous c’est Adidas le grand gagnant. La marque aux trois bandes, à la fois l’équipementier du joueur et du club, a fortement poussé pour que son poulain rejoigne son écurie. D’autant plus, comme l’écrit l’Equipe, Pogba cédera 80 % de ses droits d’image à Manchester, ce qui devrait permettre de rentabiliser rapidement le transfert grâce à la vente des maillots. Et comme Pogba est une star de la danse et des réseaux sociaux, les nouvelles tuniques floquées au nom du milieu des Bleus devraient s’arracher.

Finalement aucune grosse star n’était sur le marché

Il faut bien regarder la réalité en face, débaucher Neymar, Ronaldo, Bale et Messi est aujourd’hui devenu mission impossible. Leurs clubs (Real Madrid et FC Barcelone) sont riches, les quatre joueurs sont donc déjà, parmi les mieux payés de la planète.

Sur le plan sportif les quatre sont assurés de joueur la coupe d’Europe tous les ans, avec les meilleurs joueurs et les meilleurs entraîneurs. Derrière les intouchables, il ne restait donc finalement plus que Pogba comme superstar disponible. De quoi faire monter les enchères toujours plus haut.

Avoir Mino Raiola comme agent c’est comme gagner au loto, mais tous les ans

On parle quand même d’un mec qui a réussi à gérer, et même à refiler, le joueur le plus instable de la planète, à savoir Mario Balotelli, à Manchester City et au Milan AC. Mino Raiola c’est aussi lui qui fait monter la cote d’un attaquant aussi flingué que Lukaku, annoncé autour des 80 millions à Chelsea. Alors forcément, quand il a entre ses mains les droits de l’un des milieux de terrain les plus talentueux d’Europe, on peut s’attendre à une hausse des prix.

Parce que les Anglais sont tous des nouveaux riches flambeurs

Depuis l’an dernier et l’augmentation des droits télé outre-manche, les patrons des clubs anglais sont devenus riches, infiniment riches.

Au point de flamber et de se vautrer dans le luxe, quitte à se faire parfois royalement pigeonner par les autres clubs d’Europe. Ho hé les dirigeants de Tottenham vous êtes sûr qu’acheter 13 millions Georges Kévin Nkoudou c’est une bonne idée ? Et dans cette catégorie super-gaspilleurs les mancuniens sont les princes. 38 millions pour Eric Bailly. Des mecs qui en plus de s’acheter une Lamborghini tape à l’œil, choisissent le modèle full options couleur or. Quitte à lâcher le double. Donc finalement, 120 millions pour le plus grand aventurier capillaire du XXIe siècle, ce n’est pas si cher payé.

Paul Pogba.
Paul Pogba. - MARCO BERTORELLO / AFP