Ligue Europa: Donc Lille s'est fait sortir par le 3e du championnat d'Azerbaïdjan...

FOOTBALL Ça la fout un peu mal...

N.C.

— 

Vincent Enyeama, le gardien du Losc, le 27 février 2016.
Vincent Enyeama, le gardien du Losc, le 27 février 2016. — SYLVAIN THOMAS / AFP

Michel Seydoux avait dit avant la rencontre qu'une élimination serait «une contre-performance, mais pas un échec car le mot «échec» est très dur». Le président du Losc n'a plus qu'à trouver le moyen de faire avaler la nuance aux supporters. Ses joueurs se sont en effet fait sortir au 3e tour préliminaire de la Ligue Europa par les modestes Azerbaïdjanais de Qabala, jeudi. Après le match nul 1-1 à l'aller chez eux, les Lillois ont perdu 1-0 au retour. Ce qui la fout légèrement mal. 

Incapable de battre son adversaire en deux rencontres, le Losc, qui avait bataillé pour décrocher son billet pour la C3 en fin de saison dernière, voit sa campagne européenne s'achever prématurément. «Il y a beaucoup d’explications à cette élimination. Mais malgré toutes les mauvaises conditions, on n’a aucune excuse, je ne me retranche derrière rien. On est tout simplement passé au travers», a réagi le coach Fred Antonetti sur le site du club. «Je pèse mes mots, mais c’est très grave», a de son côté jugé Renato Civelli, alors que Ronny Lopes a «présente des excuses aux supporters et à tout le monde». 

Cette élimination constitue non seulement un échec sportif, qui pourrait laisser des traces à une semaine de la reprise du championnat, mais également financier puisqu'une qualification pour la phase de poules de la Ligue Europa aurait rapporté environ cinq millions d'euros. 

L'autre club français en lice, Saint-Etienne, a lui tenu son rang. Sa victoire 1-0 face à l'AEK Athènes grâce à un but de Robert Beric, après le 0-0 du match aller, lui permet de se qualifier pour les barrages de la compétition.