Ligue 1: Et sinon, elle en est où la popularité du PSG aux Etats-Unis ?

FOOTBALL En tournée aux USA, le PSG tente d’accroître sa cote de popularité dans un pays qui préfère le baseball, le basket, le Real et la Premier League…

A.Mag.

— 

Les joueurs du PSG Lucas, Zlatan Ibrahimovic et David Luiz, le 30 mai 2015, au Stade de France
Les joueurs du PSG Lucas, Zlatan Ibrahimovic et David Luiz, le 30 mai 2015, au Stade de France — FRANCK FIFE / AFP

En tournée aux Etats Unis pour la troisième fois depuis 2012, du 21 au 30 juillet, les Parisiens vont tenter de préparer au mieux la saison qui arrive avec leur nouveau coach Unai Emery. Dans le cadre de l’international Champion Cup, une compétition de 10 équipes européenne, le PSG jouera contre l’inter, Le Real Madrid et le champion d’Angleterre en titre Leicester.

Les matchs du PSG pendant la tournée américaine
Les matchs du PSG pendant la tournée américaine - INTERNATIONAL CHAMPIONS CUP

Mais rouler sur l’Inter n’est pas la seule motivation des dirigeants parisiens. Ce voyage aux Etats Unis, c’est l’occasion d’accroître la popularité du PSG outre-atlantique. Et donc de se faire un gros paquet de fric, soyons honnêtes, le PSG, c’est pas une œuvre de charité.

Mais si en Europe, Paris a réussi, en seulement quelques années, grâce à de bons résultats sur les pelouses, à devenir un grand d’Europe, aux USA le PSG est un club beaucoup plus confidentiel. Avec quand même quelques fans, répartis en 6 clubs, tous dans les grandes villes (New York, Chicago, Caroline du nord, Las Vegas, Los Angeles et Seattle)

La carte des fans clubs officiels du PSG
La carte des fans clubs officiels du PSG - PSG

Du coup les dirigeants Qataris multiplient les initiatives pour conquérir le public américain. En plus des traditionnelles séances de dédicaces et les rencontres en marge des entraînements :

Des mails sont envoyés pour inviter le public à faire la connaissance les joueurs, avec comme tête d’affiche David Luiz, Di Maria et Cavani. « Ils sont très connus dans la communauté hispanique » explique Jeremy Da, président du fan-club du PSG à Los Angeles.

Un mail envoyé par le PSG pour inciter les californiens à rencontrer les joueurs
Un mail envoyé par le PSG pour inciter les californiens à rencontrer les joueurs - PSG

Une boutique éphémère ouvrira aussi lundi à L.A. Dans les rayons, des objets PSG en série limitée, ainsi que des habits de la marque Colette. Une stratégie du club de mêler le PSG à l’imaginaire de l’élégance à la française, quitte à s’éloigner un peu de l’univers de football. Des contacts ont aussi été noués entre le PSG, et le développeur de jeu vidéo EA Sport, dans le but de faire porter à des joueurs de basket, des maillots aux couleurs de Paris.

Une opération conquête de l’ouest pour retourner le cerveau des Américains, qui commençait déjà à fonctionner l’an dernier. « Quand les parisiens sont venus en 2012 ils n’étaient pas connus. Je me souviens que j’étais allé voir le match contre Chelsea, raconte Julian Stein, président du fan-club New-Yorkais. Dans les tribunes 98 % des spectateurs soutenaient les Anglais. Alors que l’an dernier contre la Fiorentina, il y avait beaucoup de fans avec des maillots du PSG. Donc on commence à voir les changements. »

Le PSG contre la Fiorentina
Le PSG contre la Fiorentina - RICH SCHULTZ

Même chose dans la rue où, voir une tunique floquée Ibrahimovic, « ça arrive, alors qu’il y a quelques années c’était impensable » ajoute Julian.

« Le PSG revient de très très loin »

Mais malgré les tournées et les bons résultats en Ligue des champions, le PSG reste encore un petit au pays de l’Oncle Sam. A Los Angeles ils étaient « une centaine », à s’être réuni pendant le quart de finale contre Manchester City. A New York, « on était facile 200 », mais essentiellement grâce à la grosse communauté d’expatriés français.

« Par rapport aux autres clubs européens c’est même pas comparable, on est loin derrière, reconnaît Julien Stein. Le Real et Barcelone cela fait des années qu’ils sont connus ici. Les supporteurs de foot suivent Arsenal ou Manchester, mais le PSG ca fait que 2 ou 3 ans qu’ils ont le niveau européen. Quand on a ouvert le fan-club, en 2006, on luttait pour rester en ligue 1. A l’époque personne ne connaissait le PSG, donc on part de très très loin. »

Classement de la saison 2006/2007
Classement de la saison 2006/2007 - LFP

La ligue 1 trop petite pour le PSG ?

En plus des raisons « historiques » sur le niveau du club, le retard du PSG en termes de popularité peut s’expliquer par la diffusion des matchs sur les chaînes télé.

« Pour la grande majorité des Américains c’est surtout le foot anglais qui compte, raconte Jeremy. Les matchs sont diffuséssur NBC sport, une chaîne énorme. Par exemple, la saison de Leicester l’an dernier a été très couverte par les médias et leur histoire les a rendus populaires. »

Pour voir des Lorient - PSG, les inconditionnels peuvent toujours s’abonner à BeIn sport. La chaîne diffuse toutes les rencontres de ligue 1 sur internet et certains matchs en direct. « Mais leur priorité c’est la Liga » ajoute Jeremy, avant d’enchaîner « la ligue 1 ce n’est pas encore ça et pour que le PSG grandisse, il faut que les autres clubs fassent le nécessaire. Si Lyon et Marseille n’achètent pas des joueurs connus mondialement, c’est normal que les gens préfèrent la Premier League. »

Un problème qui, au vu du dernier mercato des deux olympiques, est loin, mais très loin d’être résolu et qui devrait encore gêner la progression du PSG dans le cœur des Américains pendant plusieurs années.