Euro 2016: Les Français étaient «dopés» au Guronsan, selon la presse allemande

FOOTBALL Le quotidien « Bild » est allé fouiller dans les poubelles du vestiaire français après la demi-finale Allemagne-France…

J.L.
— 
Le vestiaire tricolore après France-Allemagne au Vélodrome.
Le vestiaire tricolore après France-Allemagne au Vélodrome. — Bild

Un peu mauvais perdants et un peu fouineurs aussi. Les journalistes de Bild ont visiblement eu accès aux vestiaires de France-Allemagne après la demi-finale perdue (2-0) par la Mannschaft, ou du moins ont mis la main sur des photos d’après-match, et le contenu d’un carton à moitié vide les a interpellés.



Pour quelle raison ? On y voit un tube de Guronsan vidé entièrement. Qu’est-ce que le Guronsan, allez-vous nous demander ? Il s’agit d’un médicament pour lutter contre la fatigue souvent utilisé par les étudiants au moment des examens, par exemple. Il contient de la vitamine C et de la caféine. Ce produit ne figure évidemment pas sur la liste des produits interdits par l’Agence mondiale antidopage.

Le vestiaire tricolore après France-Allemagne au Vélodrome.
Le vestiaire tricolore après France-Allemagne au Vélodrome. - Bild

Sauf pour Bild, qui assimile cette trouvaille a du dopage organisé, ou pas loin, en donnant la parole à un spécialiste allemand : « Pour moi, le Guronsan est un produit dopant. La caféine augmente les performances dans le sport. C’est prouvé. Cela augmente les capacités cognitives et la vitesse de réaction ». Schweinsteiger aurait dû en prendre un peu, ça lui aurait peut-être évité de faire n’importe quoi avec ses mains.

Un tube de Guronsan trouvé dans le vestiaire tricolore après France-Allemagne.
Un tube de Guronsan trouvé dans le vestiaire tricolore après France-Allemagne. - BIld