Angleterre: Thierry Henry et Arsenal, c’est fini (être consultant, c’est mieux)

FOOTBALL Le manager des Gunners, Arsène Wenger, en avait marre que son ancien protégé, qui entraînait les jeunes, critique son équipe le week-end lors des matchs de Premier League…

J.L.

— 

Thierry Henry le 18 mars 2015.
Thierry Henry le 18 mars 2015. — Kieran McManus/BPI/REX/REX/SIPA

Un ultimatum, ou quelque chose dans le genre. Selon le Daily Mail, parfois bien informé, et le Telegraph, souvent bien informé, Arsène Wenger aurait demandé à Thierry Henry de choisir entre son rôle de consultant pour SkySports et son rôle d’entraîneur chez les jeunes d’ Arsenal, où il s’est fait offrir une place d’adjoint chez les moins de 18 ans.

Et l’ancien Gunner a pris sa décision, assure la BBC : il met un terme à sa collaboration avec Arsène Wenger.

Ce dernier aurait eu du mal à supporter les critiques de son ancien joueur le week-end sur son équipe à la télé, alors que Thierry Henry venait travailler tous les jours de la semaine au club, ce qu’on peut comprendre. Le meilleur buteur de l’histoire des Bleus se trouvait un peu coincé, puisqu’il a besoin de cette expérience pour acquérir ses diplômes d’entraîneur, mais en même temps, Sky lui paie un salaire mirifique pour débiter des banalités à la télé (5 millions d’euros l’année, ou quelque chose comme ça). Le dilemme a été tranché…