Euro 2016: Alors, il y avait penalty ou pas pendant France-Allemagne?

FOOTBALL L’équipe de France a ouvert le score contre l’Allemagne grâce à une décision arbitrale controversée…

Julien Laloye

— 

Une main de Schweinsteiger a provoqué un penalty lors du match France-Allemagne, en demi-finale de l'Euro, le 7 juillet 2016.
Une main de Schweinsteiger a provoqué un penalty lors du match France-Allemagne, en demi-finale de l'Euro, le 7 juillet 2016. — P.JOSEK/AP/SIPA

A Marseille,

C’est le coup de sifflet qui a complètement changé le rapport d’une force jusque-là largement dominée par l’Allemagne. Un corner de Payet, un cafouillage anodin à première vue, Giroud qui réclame quelque chose et M.Rizzoli qui signale un penalty inespéré pour les Bleus. Alors, oui, Bastian Schweinsteiger touche le ballon de la main, c’est une évidence, mais devait-il être sanctionné d’un penalty ?

Que disent les textes ?

Ben des tas de choses qui n’aident pas du tout à prendre une décision. En gros, l’arbitre n’est obligé de rien même si la main est évidente, il faut qu’il estime qu’elle est intentionnelle, pour le dire vite.

Le point du règlement ne nous aide pas beaucoup.
Le point du règlement ne nous aide pas beaucoup. - Capture d'écran/FIFA

 

Qu’est-ce qu’en disent les Allemands ?

Joachim, Low, le sélectionneur de la Mannschaft, n’a pas chargé la barque outre mesure. « Je n’aime pas parler des décisions arbitrales, il faut les accepter. Ça ne sert à rien d’en parler. La main n’était pas forcément proche du corps. Ça s’est passé sur une fraction de secondes, c’est difficile à juger. On ne peut pas toujours contrôler ses mouvements. Je ne peux imputer la faute à personne. »

Qu’est-ce qu’en disent les Français ?

On ne leur a pas vraiment posé la question. Vu de nôtre fenêtre et de la leur, il y avait penalty mille fois, un penalty fort à propos explique Gignac. « La défense a tenu bon et puis ce coup de sifflet leur a fait mal psychologiquement, juste avant la mi-temps ». Big up à Griezmann, qui n’a laissé aucune chance à Neuer : «J’avais à cœur de retirer un penalty dans un match important, je suis content d’avoir pris la décision et de l’avoir marqué ».

Qu’est ce qu’on en dit nous ?

Clairement, la main du milieu mancunien est tout sauf intentionnelle, puisqu’il saute au duel avec Patrice Evra en fermant les yeux. Elle ressemble un peu à la main de Thiago Silva l’an passé avec le PSG à Chelsea, et à chaque fois, on se dit que c’est bien sévère de se retrouver à prendre un but sur penalty pour si peu. On va appeler ça le destin.