Euro 2016: À Dinard, Gareth Bale, le joueur le plus cher du monde, boit des milk-shakes aux cookies

FOOTBALL La star du Real et la sélection galloise font le bonheur de la station balnéaire bretillienne…

Jeremy Goujon

— 

Les Gallois semblent apprécier les milk-shakes servis au Davy's Café de Dinard.
Les Gallois semblent apprécier les milk-shakes servis au Davy's Café de Dinard. — FA Wales

À Dinard,

Les absents ont toujours tort. On ne parle pas là des milliers de supporters du pays de Galles, censés au départ ambiancer Dinard durant l’Euro. Mais plutôt des habitués (fans de foot) du Davy’s Café, situé tout près de la plage de l’Écluse.

>> A lire aussi : Mais où sont passés les 30.000 supporters du pays de Galles de Dinard?

The Twilight Zone

À l’instar de Fabrice, ils ont ainsi loupé le passage, en début de semaine, de Gareth Bale et ses coéquipiers, dans l’établissement au décor US vintage. « Dommage pour moi, soupire ce supporter du Stade Rennais. Ça fait bizarre de voir Bale et compagnie dans un endroit que je fréquente souvent. Surtout qu’ils étaient là en touristes avant un quart de finale de l’Euro, pas en dédicaces ou en promo. Juste en badauds avec leur bus officiel. »

>> A lire aussi : Suivez la journée en direct

Tiens, un drapeau de la France.
Tiens, un drapeau de la France. - J. Goujon / C Sport / 20 Minutes

S’il se défend d’être « une groupie », Pierre a eu, lui aussi, un petit pincement au cœur en voyant les images des Gallois siroter quelques « laits secoués » ou manger des glaces. « Je suis de Saint-Malo, et ma copine de Saint-Lunaire, ce qui fait qu’on va souvent au Davy’s, déclare cet aficionado de l’En Avant de Guingamp. Que Bale se soit rendu là-bas, c’est la quatrième, voire même la cinquième dimension ! D’habitude, c’est le rendez-vous des étudiants dinardais… Remarquez, on a également affaire à une bande de potes, finalement. »

Quand un Anglais imite Bale

Lorsqu'ils ne jouent pas au ping-pong ou au golf pour s’aérer l’esprit entre les matchs, les hommes de Chris Coleman viennent donc, de temps en temps, se détendre « au Davy’s », devenu leur troisième QG bretillien après l’hôtel Novotel Thalassa et le Cosec, où ils s’entraînent. Un bar cosy repéré de longue date par la délégation britannique.

Le drapeau du pays de Galles dédicacé par les joueurs figure en bonne place au Davy's Café.
Le drapeau du pays de Galles dédicacé par les joueurs figure en bonne place au Davy's Café. - J. Goujon / C Sport / 20 Minutes

« Ils sont plutôt sympas », assure Mandalina, la serveuse. À qui on a beaucoup posé la question suivante, ces derniers jours : « Alors, ils boivent quoi, les Gallois ? » « Des pintes de bière et du whisky », balance avec le sourire l’un des clients. « Que du soft », rétorque l’employée. La preuve avec Gareth Bale.

Le fameux mode de vie américain.
Le fameux mode de vie américain. - J. Goujon / C Sport / 20 Minutes

La star du Real Madrid avait d’abord opté pour un milk-shake à la vanille, avant d’être orienté vers une autre saveur. « Je lui ai conseillé de prendre celui aux cookies, révèle Mandalina. Il a trouvé ça très bon. » Suffisamment, en tout cas, pour qu’un journaliste anglais veuille, dans la foulée, commander la même chose.

Splendide !
Splendide ! - J. Goujon / C Sport / 20 Minutes

Ne pas se gaufrer face aux Belges

Si rien ne dit que la potion magique dinardaise donnera des ailes aux Dragons, ce vendredi, contre la Belgique (21 h), chacun leur souhaite une issue positive à Lille. Malgré son enseigne trompeuse (« Aux gaufres de Bruxelles »), Bruno, installé non loin du Davy’s Café, résume le sentiment général.

>> A lire aussi : Les Gallois remportent le titre de champions de l'organisation dans l'Ouest

« Mardi, tout le staff du pays de Galles est venu faire un foot sur la digue. Ça applaudissait de partout, c’était génial ! Autant de proximité, ça fait plaisir, et ça met de l’animation. Mieux vaut qu’ils restent dans la compétition, c’est clair. » Pas encore champions d’Europe, les Gallois sont au moins les voisins les plus cools du monde à Dinard. À condition de ne pas les rater.