Euro 2016: France-Islande, revivez la promenade des Bleus...

FOOTBALL Les hommes de Deschamps affronteront l'Allemagne en demie jeudi...

Romain Baheux

— 

L'attaquant de l'équipe de France Dimitri Payet, le 3 juillet 2016, contre l'Islande, en quart de finale de l'Euro.
L'attaquant de l'équipe de France Dimitri Payet, le 3 juillet 2016, contre l'Islande, en quart de finale de l'Euro. — Thibault Camus/AP/SIPA

 

FRANCE-ISLANDE: 5-2

Buts: Giroud (12e, 59e), Pogba (20e), Payet (43e), Griezmann (45e) ; Sigthorsson (56e), Bjarnason (84e)

23h: Allez, merci de nous avoir suivi. Je vous souhaite une très bonne soirée. On affronte l'Allemagne en demi jeudi. Avant ça, on aura Portugal-pays de Galles mercredi.

22h54: Deschamps sur M6: «Y a beaucoup de positif ce soir.  L'Allemagne, c'est la meilleure équipe même s'ils se sont fait quelques frayeurs contre l'Italie. On est dans le dernier carré, on va jouer notre chance à fond.»

22h52: Et les supporters islandais qui nous claquent quand même un clapping. Bel hommage.

22h51: C'EST FINI. ON EST EN DEMI. MAIS OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII.

90e+2: Vous ne pouvez pas vous empêcher les gars? Laissez nous kiffer svp.

 

90e: Griezmann qui veut y aller tout seul. Fais pas ton perso non plus. Oui je sais, ils sont nuls en face.

88e: LES PIZZAS ARRIVENT A LA REDAC. ENFIN.

87e: Titulaire contre l'Allemagne. Et ouais mon pote.

 

86e: Par contre, on va éviter le troisième pion des Nordiques. Ils ont eu leur moment de gloire, donc on en reste là.

84e: BUUUUUUUUUUUUUUUUT DE L'ISLANDE. C'est pas grave mais bon...

81e: Allez hop, sortie de Payet pour Coman. Je compte sur Kingsley pour le sixième.

81e: Alors que nos pizzas ne sont toujours pas arrivés à la rédaction. On est à deux doigts de faire un sit-in.

80e: Déjà une île. Sale temps pour les insulaires.

 

78e: @vdx92: «Encore un point la France remporte le premier set.» MOUARF, LOL, JAMAIS FAITE. Soyez meilleurs svp.

76e: Ah non, on va aussi leur en coller cinq.

 

73e: Ca serait en effet bien con de se faire suspendre à 5-1.

 

72e: Entrée d'Eliaquim. Quel moment émouvant.

 

70e: On a quand même pas beaucoup d'imagination. Mais bon, on est en demies.

 

68e: OK, l'enchaînement amorti poitrine-frappe de Gignac. Heureusement qu'il y a 5-1 parce que je te pourrirais sinon.

67e: Ca serait pas mal. Le mec avait quand même bien sombré contre l'Albanie.

 

65e: Je vous remets son but pour le plaisir. Enjoy.

 

63e: OH L'ARRET DE LLORIS. Il nous sauve d'un 5-2 qui aurait pu être hyper dangereux. Merci mec.

63e: Claquer son 5-1 en quart de finale contre l'Euro. Quel bel objectif de vie.

61e: Viens participer à la fête mon petit André-Pierre. Et nous mettre ton pion.

 

59e: LE BUUUUUUUUUUUUUUUUT DE GIROUD, BIEN SERVI PAR PAYET SUR COUP FRANC. ET BOUM.

56e: OH LE BUT DE L'ISLANDE. BEN NON LES GARS.

54e: Ca vire au grand n'importe quoi à la rédac.

 

53e: On va faire entrer Eliaquim. Pour dire comment on les prend de haut.

 

51e: Oui, en 2012. Et elle était déjà assez mauvaise.

 

50e: @Hasstras67: «Ce match n'a pas de goût et les buts ne sentent pas l'euphorie. Ça sent le match vendu.» Ouvrez une enquête.

48e: Texto de mon coloc: "Ils font forfait les Islandais du coup?" Ben ils devraient sérieux (pour info, ils ont fait entrer deux mecs mais on s'en fout un peu).

47e: Insolence de Griezmann qui imite un saumon pour se moquer des Islandais. Pas cool.

 

46e: ON REPART.

21h58: Merci l'Islande de monter nos stats.

 

21h48: C'EST LA PAUSE. Réservez vos billets pour Marseille, on joue notre demie contre l'Allemagne jeudi. QUEEEEEEEEEEEEEEEEEL PIIIIIIIIIIIIIIIIIIED.

45e: ET 4-0 POUR LES BLEUS GRACE A GRIEZMANN. MAIS QUELLE LECON, APPELEZ LA SECURITE.

43e: ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DE PAYET. 3-0. QUELLE DEMONSTRATION.

42e: Si mon sens de l'humour sans pareil ne vous suffit pas, voici les deux buts en vidéo. Ne me remerciez pas.

 

40e: Ca reste un classique indémodable.

 

39e: Volée de Matuidi pied droit. J'y ai presque cru mais ça a accouché d'un truc d'un ridicule sans nom.

38e: On sent que Dimitri Payet a du feu dans les pattes même si tout n'est pas encore parfait. Enfin, ça n'est que mon modeste avis.

36e: Ils sont en train de nous tuer le suspense. J'ai presque envie de voir un but de l'Islande pour me faire flipper.

34e: Bravo le Barça. Vous n'avez pas claqué votre fric pour rien.

 

32e: Bisous les rageux.

 

30e: On vous entend nettement moins nous rabattre les oreilles sur l'Islande et son énorme solidité défensive.

28e: Le malaise de cette passe en profondeur de Giroud manquée... Allez Olivier, on se reprend.

27e: Ah ah ah ah ah ah ah. Mangez ça.

 

25e: Et l'Islande qui se crée une occasion sur une touche. Pas comme si on avait été prévenus pourtant.

 

24e: C'est comme ça qu'on t'aime mon grand.

 

22e: Il y est allé comme un boeuf. Bravo mon Paulo.

 

20e: BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DE POGBA DE LA TETE. MAIS OUI.

19e: Et voilà les Islandais qui se mettent à pousser avec Bidulesson qui met sa tête. Calmez-vous les gars.

17e: @Alex1704: «Bon normalement ça devrait être 4 pions à zero pour nous...» J'adore quand vous vous enflammez.

14e: JE VEUX PLUS RIEN ENTENDRE SUR LUI. QUEL HOMME. EPOUSE MOI BEAU GOSSE.

12e: ET LE BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT DE GIROUD. MAIS OUI MON OLIVIER.

12e: On est au taquet ici. Enfin, presque.

 

10e: Donc Sissoko se prend un tacle sous les yeux de l'arbitre et ça donne touche pour les Nordiques. Tu déranges Moussa.

9e: Une dernière comparaison sur la population de l'Islande. Promis, et après je vous laisse tranquille.

 

6e: LA PREMIERE FRAPPE TRICOLORE. Elle est signée Payet, mais elle est molle comme mon bide après les fêtes.

5e: Arrêtez de me prendre la tête avec votre stat «l'Islande a battu les Pays-Bas deux fois en qualif». C'est une équipe en bois incapable de se qualifier dans un Euro à 24.

3e: La première frappe est pour l'Islande. Est-ce que ce monde est sérieux ? Non.

3e: On a un invité à la rédac ce soir. Et il est hyper chaud.

 

1ere: C'EST PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII.

20h59: La glace, l'Islande. VOUS L'AVEZ?

 

20h57: L'heure de l'hymne pour les Islandais. Je vous le mets au cas où. Mais bon, vous ne parlez sans doute pas cette langue.

 

20h56: Je compte sur vous pour ne pas en lâcher une devant votre TV. Vous êtes nos lecteurs, soyez en dignes.

 

20h54: Les joueurs sortent des vestiaires, filez aux chiottes. Un pipi et devant le match.

20h53: J'espère que Samuel Umiti ne va pas se trouer. Selon notre journaliste qui couvre les Bleus, il va assurer. Lisez pourquoi.

20h49: @M3RO: «La titularisation de Sissoko va apporter du punch à l équipe de France . C'est un joueur puissant et rapide.» Peut-être. Au pire, on se marrera bien.

20h48: Douze minutes avant le coup d'envoi. Je ne tiens plus en place. J'espère que mon coeur va tenir.

20h46: Ayé, ça se chauffe un peu. Ca va être énorme.

 

20h44: Au fait, les Bleus sont allés saluer leurs supporters derrière un but du Stade de France. Et peu après, on a eu un joli clapping des Islandais (leur fameux Ahu). Quel pied cet Euro.

20h42: On ne va pas se mentir, l'Islande était émouvante après son succès contre l'Angleterre. Maintenant, il faut partir. Ne venez pas nous pourrir notre Euro.

20h40: Juste après avoir ouvert votre bière, imprimez ce match d'Antoine Griezmann. Vous allez faire fureur à votre apéro.

 

20h36: Faut se réveiller au Stade de France. C'est pas sérieux ça.

 

20h32: Comme s'il y avait 140.000 personnes à Paris pour vous donner un équivalent.

 

20h30: Ce onze est scandaleux. Pas digne de la patrie des volcans et des geysers.

 

20h27: Pepouz en tribunes. Ne vous ratez pas les gars, ça serait la honte devant la France et vos meufs.

 

20h25: Je vous vois arriver de plus en plus nombreux dans ce live. Venez m'amuser/me poser des questions dans les commentaires.

20h20: Alerte Magic System au Stade de France. Je suis obligé de vous partager ça.

 

20h18: COMME. C'EST. MIGNON.

 

20h15: On aurait pu éviter ça. Paie ton 3 juillet.

 

20h12: On prépare les reprises de volée sur les touches ? NON ? Mais vous foutez quoi ?

 

20h10: Ah quand même. La pression sur tes épaules mon petit Sam.

 

20h08: Quelle belle descente. Ca aurait mérité un "Ahu" de ses supporters.

 

20h05: Un coup à crader mon petit T-shirt blanc ça.

 

20h03: Et hop, les compos viennent de tomber. Umtiti et Sissoko sont bien titulaires, dans un 4-2-3-1.

 

20h: Sachez que notre potentiel futur adversaire, l'Allemagne, a perdu son milieu Sami Khedira sur blessure pour le reste de l'Euro. Enlevez aussi Mats Hummels, suspendu, et cette demie semble (un peu) moins effrayante.

20h: Même si on ne le souhaite pas, on envisage le pire à 20 Minutes. Pour vraiment profiter du meilleur.

 

20h: On n'ose pas envisager le piège. Un Euro à domicile, une demi-finale contre l'Allemagne qui nous tend les bras et un adversaire plus qu'abordable, les Bleus ont tout pour passer ce quart de finale contre l'Islande. Il n'empêche qu'on ne peut pas dire qu'on est sereins à 100%. Depuis le début de la compétition, les Nordiques se sont illustrés par leur belle abnégation défensive, précisément ce qui a gêné Pogba et ses potes contre l'Albanie et contre l'Irlande en première période. Ne nous faîtes pas comme les Anglais messieurs.