VIDEO. Pourquoi on ne croit pas un instant à la retraite de Lionel Messi

FOOTBALL L'attaquant argentin a annoncé qu'il renonçait à la sélection après la défaite en finale contre le Chili...

A.Mag.

— 

Lionel Messi après la défaite contre le Chili
Lionel Messi après la défaite contre le Chili — Julie Jacobson

« La sélection, c’est fini pour moi, c’est la quatrième finale que je perds, la troisième de suite ». Cette phrase prononcée dimanche soir par Lionel Messi juste après la défaite de l’Argentine en finale de la Copa America face au Chili (0-0, 4-2 aux t.a.b.), on n’y croit pas une seconde. Voilà pourquoi.

Qui a déjà pris une bonne décision sous le coup de la déception ?

On a tous connu ça dans notre vie. On est déçu, on pique une colère, on annonce n’importe quoi et le lendemain matin ; on le regrette déjà. Vous me direz oui, mais Messi lui, il n’est pas comme nous. Et bien si,il a beau être le meilleur joueur du monde (désolé pour les fans de Ronaldo), il n’en reste pas moins un être sensible qui peut traverser des moments de doutes dans les situations difficiles.

A une différence près : quand Messi est dans le doute toute la planète est au courant. Et là vous me dites, ça ne reste qu’un match de foot. Oui, mais un match dont le dénouement a quand même été particulièrement cruel pour l’attaquant de l’Albiceleste puisqu’il rate sa tentative lors de la séance de tirs au but. Et quand on sait que l’Argentine avait déjà perdu au terme de cette épreuve lors de la finale 2015 contre le Chili, on se dit que ça pèse.

« J’ai fait tout ce que j’ai pu, mais ce n’est pas pour moi. On a encore perdu une finale, cela me fait très mal de perdre, ma décision est prise ». Quand on sait les attentes et la pression qui pèsent sur cette équipe, on peut comprendre cette décision de Léo Messi.

>> A lire aussi : Copa America: «Si nous perdons», que les Argentins «ne rentrent pas !», lance Diego Maradona

D’ailleurs, son coéquipier sur le front de l’attaque, Sergio Agüero, confirme que le quintuple Ballon d’Or n’était pas au mieux « Nous étions tous très anéantis dans le vestiaire, en particulier Léo, je ne l’avais jamais vu dans un tel état ». Laissons-lui donc quelques jours de repos pour réfléchir à tout ça.

S’il part, qui restera pour la Coupe du monde ?

Avec le départ de Messi (29 ans), c’est tout une génération qui pourrait quitter l’Albiceleste, comme l’a confirmé Sergio Agüero (28 ans) juste après la rencontre « ll est probable que Messi ne sera pas le seul à prendre sa retraite internationale ». On pense donc à tous ces joueurs (Agüero, Messi, Mascherano, Di Maria) qui avaient tout pour réussir et n’ont jamais ramené à la casa autre chose qu’un titre olympique en 2008. on imagine pourtant mal le capitaine Messi quitter le navire avec tout l’équipage et laisser le bateau ciel et blanc sombrer lors de la prochaine Coupe du monde.

Rester devant sa télé à mater Neymar remporter le titre de meilleur joueur de la compétition ? Pas pour celui déclarait en décembre 2015: « Tout ce qui concerne la sélection est prioritaire. Avec ce club et sur le plan individuel, j’ai eu la chance de tout gagner. Avec la sélection aussi, je veux tout gagner. »

Il va rentrer à Barcelone et ça va aller mieux

Encore une fois, laissons donc à Messi quelques jours de repos pour penser à sa décision, en discuter avec Luis Enrique. Mais surtout, attendons qu’il roule sur la Liga pour reprendre ses esprits. Un petit triplé contre Saragosse ou Malaga et le meilleur buteur de l’histoire de la sélection argentine retrouvera sa soif de victoire. Mais surtout, il pourra discuter avec ses coéquipiers et se rendre compte que sa situation n’est pas si terrible. Hein Ivan Rakitic et la Croatie, sortis en huitième de finale de l’Euro par le Portugal ?