Euro 2016: «C'est une belle histoire quand on sait que je viens du ghetto», conclut Ibrahimovic

FOOTBALL Le Suédois a pris sa retraite internationale mercredi soir après sa défaite face à la Belgique...

20 Minutes avec AFP
— 
Zlatan contre les Belges.
Zlatan contre les Belges. — Valery HACHE / AFP

«J'ai énormément de bons souvenirs de l'équipe de Suède. C'est une belle histoire, quand on sait d'où je viens, le ghetto»: c'est par ces mots que Zlatan Ibrahimovic a tiré sa révérence en équipe Suède, dans la nuit de mercredi à jeudi, après l'élimination en poules de l'Euro 2016.

«J'ai beaucoup reçu. Oui c'est dur, c'est décevant, mais en même temps nous avons eu la possibilité de jouer l'Euro, de représenter la Suède en Europe. Je suis fier aussi. C'était mon dernier match pour l'équipe nationale», a d'abord dit Zlatan, qui avait annoncé la veille du match contre la Belgique qu'il arrêterait après l'Euro.

>> A lire aussi : VIDEO. Euro 2016: Zlatan sort petitement sur un but refusé

«J'ai énormément de bons souvenirs de l'équipe de Suède. C'est une belle histoire, quand on sait d'où je viens, le ghetto (Rosengard, quartier de la banlieue populaire de Malmö où il a grandi), j'ai fait de ce pays mon pays», a-t-il conclu.

Il a officialisé en mai son départ du Paris SG et n'a toujours pas dit où il rebondirait en club à 34 ans.