Euro 2016: Comment les Turcs ont mis le feu à Lens

FOOTBALL Les supporters dle la Turquie, qui a battu la République Tchèque mardi à Lens (2-0) ont mis une belle ambiance à Bollaert...

Francois Launay

— 

La joie des supporters turcs au stade Bollaert
La joie des supporters turcs au stade Bollaert — Frank Augstein/AP/SIPA

A Lens,

On vous voit déjà venir avec vos chouchous irlandais déjà désignés comme meilleurs supporters de la compétition. C’est bien, c’est sympa mais mardi c’est au stade Bollaert qu’il fallait être ou plutôt à Istanbul tant les supporters turcs ont fait du bruit.

>> A lire aussi : Euro 2016: République tchèque-Turquie, les Turcs éliminent les Tchèques et peuvent espérer, le match à revivre en live

Bon, OK, ils faisaient moins les malins quand leur équipe se pointait à la dernière place du groupe avec zéro point. Mais même avant leur joli succès contre les Tchèques (2-0) qui leur laisse le droit de croire à une qualification en huitièmes comme meilleur troisième, les Turcs avaient déjà commencé à mettre le feu.

La réconciliation avec Arada Turan

Conspué par son propre public vendredi dernier lors de la lourde défaite face à l’Espagne (3-0), le capitaine turc a été acclamé avant même le début de la rencontre par des « Arda, Arda ». A croire que le public avait voulu rapidement faire la paix avec son idole. Ça a fonctionné vu qu 'Arda Turan a réalisé son meilleur match de l’ Euro.

Les Turcs étaient en nombre à Bollaert
Les Turcs étaient en nombre à Bollaert - Frank Augstein/AP/SIPA

Des fumigènes comme au pays

Réputées comme étant les enceintes les plus chaudes d’Europe, les stades turcs sont souvent la proie des fumigènes. Et même à des milliers de kilomètres d’Istanbul, même avec des fouilles plus poussées, les Turcs n’ont pas dérogé à la tradition à Bollaert. Surtout au moment du deuxième but où on se serait cru à un feu d’artifice du 14 juillet.

Un fumigène sur la pelouse de Bollaert
Un fumigène sur la pelouse de Bollaert - Darko Vojinovic/AP/SIPA

Des lampes dans tout le stade

Alors ça, c’est une première dans l’Euro. A un quart d’heure de la fin, on a vu tous les supporters turcs allumer chacun une petite lampe et éclairer Bollaert en agitant leurs loupiottes. Un spectacle magnifique à couper le souffle fréquent en Turquie mais très rare dans un stade en France.