Euro 2016: L'Islande qualifiée en 8e de finale, voilà huit chiffres qui prouvent que c'est énorme

FOOTBALL La qualification du pays pour les huitièmes de finales est officielle après une victoire contre l'Autriche…

A.Mag.
— 
Les supporteurs Islandais pendant le match contre la Hongrie
Les supporteurs Islandais pendant le match contre la Hongrie — Claude Paris

Pour sa première participation à une grande compétition internationale l’Islande fait mieux que de faire souffrir face aux grandes nations du football. Les coéquipiers d’Eidur Gudjohnsen  sont deuxièmes du groupe F avec cinq points. Soit deux de plus que le Portugal et trois de plus que leurs adversaires du soir l’Autriche.

Les Strákarnir okkar qui se qualifient pour les huitièmes (où ils affronteront l'Angleterre), c'est vraiment l’une des plus grosses surprises de l’histoire de la compétition. Non pas que les Islandais aient survolé les rencontres et développé un football brillant de bout en bout, mais avant la cérémonie d’ouverture personne ne les voyait encore en vie après deux matchs. On a donc tenté de trouver 8 chiffres plus ou moins fiables qui indiquent que les Islandais ont déjà réalisé un grand exploit sans grands moyens, avec un peu de chance et beaucoup de détermination.

. 331 000 : Soit le nombre d’habitants sur l’île, autant que le bout de terre préféré des Français en mal de soleil pendant l’été : La Corse (322 000 très exactement). Du coup imaginez une équipe composée uniquement de joueurs nés sur l’île de beauté ( En fait ça existe déjà). On aurait donc pour l’Euro Squillacci et Modesto en défense, Yannick Cahuzac au milieu, Cabella sur l’aile, et Antonetti comme coach. Personnellement je ne suis pas certain que cette équipe aurait tenu tête au Portugal et récupérer le maillot de Ronaldo.

. 76.6 : La valeur théorique en millions d’euros de toute l’équipe d’Islande sur le marché des transferts selon l’observatoire du Football CIES. Pour donner un ordre de grandeur l’équipe de France pèserait 696.9 millions d’euros et Antoine Griezmann en coûterait a lui seul 120. Mais visiblement l’argent ne fait pas le bonheur car l’Angleterre et ses stars cotées à 751 millions n’ont pas monté grand-chose sur le terrain jusqu’à présent. On est d’accord, l’Islande n’est pas dernière de ce classement : Irlande du Nord, Slovaquie, Albanie Roumanie et Hongrie font pire.

. 100 : Comme le nombre de joueurs professionnels Islandais. Pour sa part la France en compte 1 960. Lars Lagerback, le coach, a sélectionné un joueur pro islandais sur quatre dans sa liste des 23 pour l’Euro. Et pendant les qualifications seuls 20 Islandais ont foulé les pelouses contre 34 Italiens

>> A lire aussi : Euro 2016: Comment l'Islande est programmée pour «marquer l'histoire»

. 34 : La place qu’occupait l’île lors du dernier classement Fifa. Seule la Suède (35e) et L’Albanie (42e) font pire. Un classement pourtant flatteur pour les Islandais encore 112e en 2010.

. 33 :  Comme le nombre de match sans victoires des Islandais face à leurs deux bêtes noires les Danois et les Français. En 33 matchs officiels les Strákarnir okkar ont goûté 26 fois à la défaite contre ces deux nations. C’est donc l’année ou jamais pour réaliser un beau parcours puisque les Danois n’ont pas validé leur ticket pour l’Euro 2 016 et que l’Islande ne peut pas croiser la route des Bleus avant les quarts de final.

. 4 : Le nombre de bleus et blancs évoluant dans les 5 grands championnats européens (Angleterre, Espagne, France, Italie, Allemagne), il s’agit d’Emil Hallfredsson de l’Udinese en Série A, Gylfi Thor sigurdsson pour Swansea, Alfred Finnbogason à Augsbourg et Kolbeinn Sigthorsson à Nantes.

. 116 : Soit l’âge cumulé d’Heimir Hallgrímsson et Lars Lagerbäck les deux sélectionneurs de l’équipe d’Islande. Et il fallait bien un siècle d’expérience pour conduire le Drakkar bleu et blanc à la porte des huitièmes. Pourtant, le seul duo à la tête d’une sélection prendra fin dans quelques jours puisque Lars Lagerbäck (67 ans) à d’ores et déjà annoncé sa retraite au terme de la compétition. Vu les résultats de l’Islande, Heimir Hallgrímsson devrait prend seul le gouvernail, à moins qui ne retourne soigner des molaires dans son cabinet de dentiste.

. 910 : Le prix que coûte, en couronne Islandaise, une pinte de Carlsberg dans la fan zone de la tour Eiffel. Et franchement 30 000 supporteurs prêts à venir en France et dépenser autant pour encourager leur équipe, ça, c’est énorme.