Euro 2016: Ces supporters des Bleus ne regrettent pas d'avoir misé sur Albanie-Roumanie

FOOTBALL Ils n’auraient pas pensé manquer un match de l’équipe de France dans une grande compétition...

Jérémy Laugier
Les supporters albanais, absolument déchaînés dimanche, ont impressionné tout le Parc OL dimanche.
Les supporters albanais, absolument déchaînés dimanche, ont impressionné tout le Parc OL dimanche. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

A Lyon,

Plusieurs supporters français ont pu craindre une soirée de lose. Leur plaisir d’avoir obtenu des places pour une rencontre de l’Euro, dimanche à Lyon, avait en partie été gâché en découvrant que France-Suisse aurait lieu au même moment. « On s’est fait bananer », lance en se marrant Alexandre Mathieu, venu spécialement d’Avignon avec son père.

Ensemble, ils ont notamment fait un tour du côté de Knysna (Afrique du Sud) en 2010. C’est dire s’ils sont prêts à des folies pour les Bleus. « Sauf que là, je n’avais même pas percuté que les derniers matchs de poule auraient lieu au même moment, sourit Alexandre Mathieu. Mais ça nous permet de découvrir le nouveau stade de l’OL et de voir un match moins fermé que la plupart de ceux de cet Euro. » Concernant France-Suisse, les deux sudistes se sont ainsi contentés du résumé diffusé à la mi-temps et à la fin de la rencontre sur les écrans géants.

Alain et Alexandre Mathieu ont beau avoir suivi les Bleus jusqu'en Afrique du Sud, ils ont zappé France-Suisse dimanche.
Alain et Alexandre Mathieu ont beau avoir suivi les Bleus jusqu'en Afrique du Sud, ils ont zappé France-Suisse dimanche. - Jérémy Laugier/20 Minutes

« L’ambiance de l’Euro est carrément ouf »

« En fait, c’est assez plaisant d’assister à un match l’esprit tranquille, sans supporter un camp en particulier », explique Jérôme Goldstein, « là pour participer à la fête collective de l’Euro » après avoir obtenu une place grâce au hasard du tirage au sort. Venu avec maillot, perruque et moustache des Bleus, Laurent Deygas détonne dans ce stade contenant plus de 30.000 supporters albanais.

« J’avais demandé à mon père de m’envoyer des textos à chaque but de l’équipe de France. Mais je ne comptais pas passer le match avec les yeux rivés sur mon smartphone. L’ambiance de l’Euro est carrément ouf, surtout avec les supporters albanais, et je comptais bien en profiter », confie ce Lyonnais de 26 ans, venu avec son ami Thibaut Boudaud, abonné tout comme lui à l’OL. Eux aussi ont été conquis par cette véritable escapade dans les Balkans.

Abonnés à l'OL et fervents supporters des Bleus, Thibaut Boudaud et Laurent Deygas ne regrettent pas d'avoir assisté à Albanie-Roumanie.
Abonnés à l'OL et fervents supporters des Bleus, Thibaut Boudaud et Laurent Deygas ne regrettent pas d'avoir assisté à Albanie-Roumanie. - Jérémy Laugier/20 Minutes