Euro 2016: La pelouse était tellement dégueulasse que Deschamps a cru être «sur une autre planète»

FOOTBALL Le terrain du Vélodrome était dans un piteux état mercredi soir…

C.L.
— 
Des jardiniers tentent de réparer la pelouse le 10 juin 2016 Au Stade Vélodrome à Marseille
Des jardiniers tentent de réparer la pelouse le 10 juin 2016 Au Stade Vélodrome à Marseille — BORIS HORVAT / AFP

L’herbe dégarnie devant les cages, des trous partout… La pelouse du Stade Vélodrome était dans un état catastrophique ce mercredi soir. Ça n’a pas empêché les Bleus de l’emporter mais ça n’a pas empêché non plus  Didier Deschamps de fustiger l’irresponsabilité de l’UEFA.

>> A lire aussi : Cette fois, c'est Griezmann le sauveur (et les Bleus sont qualifiés)

La faute au concert d’ACDC

« Ça n’aide pas à construire du jeu, ça augmente les déchets techniques », a d’abord avancé le sélectionneur. Avant d’accuser la terre entière de ne pas être intervenue : « Si on se permet de faire un concert d’ACDC un mois avant, je sais pas… Ils changent la pelouse. » Le groupe de hard rock s’est en effet produit dans l’enceinte marseillaise le 13 mai dernier, soit quasiment un mois pile, avant le match contre l’Albanie.

La société exploitante du Stade de Bordeaux avait elle renoncé à accueillir les musiciens, arguant d’un délai nécessaire de trois semaines pour remettre la pelouse en état. Le timing a été respecté au Vélodrome mais n’a apparemment pas suffi à remettre la pelouse en état. « Quand j’ai vu les photos après le concert, a poursuivi Deschamps, estomaqué, j’ai l’impression d’être sur une autre planète, on n’a pas le droit de faire ça, mais malheureusement c’est arrivé. »

Et d’en rajouter une couche sur ses impressions lors du premier match joué au Vélodrome, Angleterre-Russie, le 11 juin. « Avant même qu’il commence, on voyait déjà à la télé que la pelouse n’était pas bonne. » On va avoir du mal à ne pas lui donner raison.