Euro 2016: La qualification, «on est allé la chercher», assure Deschamps

FOOTBALL La France est qualifiée pour les huitièmes de finale de l'Euro 2016...

C.L.

— 

Didier Deschamps le 12 juin 2016
Didier Deschamps le 12 juin 2016 — FRANCK FIFE / AFP

C’est une victoire à l’arraché que les Bleus ont raflée ce mercredi au Stade Vélodrome (2-0), et au passage, une qualification libératrice pour les huitièmes de finale de l’Euro 2016. Après une première mi-temps poussive contre l’Albanie, Antoine Griezmann et Dimitri Payet ont débloqué l’équipe de France dans les 10 dernières minutes du match.

Avant les remises en question sur l’entame du match, avant les critiques sur le jeu globalement très moyen, Didier Deschamps retient la qualification, bien sûr.

>> A lire aussi : France-Albanie, la tête libératrice de Griezmann + le sang froid de Payet = la qualif’

« On n’a pas tout bien fait »

« Les joueurs ont mis beaucoup de cœur, a estimé le sélectionneur. On n’a pas commencé pied au plancher et on n’a pas eu trop de réussite mais on a été la chercher. On a six points et on est déjà qualifiés. Il fallait prendre l’avantage pour se mettre à l’abri. »

>> A lire aussi : Cette fois, c'est Griezmann le sauveur (et les Bleus sont qualifiés)

Alors qu’il reste un match de poule contre la Suisse, le 19 juin, à Lille, les Bleus sont désormais certains de poursuivre leur chemin, même si non, « on n’a pas tout bien fait ». La faute aussi à une Albanie qui a garé son bus devant le but de Lloris et « qui avait de la fraîcheur physique et de la générosité ».