Pogba avant le match d'ouverture contre la Roumanie, le 10 juin 2016.
Pogba avant le match d'ouverture contre la Roumanie, le 10 juin 2016. — Michael Sohn/AP/SIPA

FOOTBALL

Euro 2016: Et si on foutait la paix à Pogba avec cette histoire de claquettes?

Le milieu turinois est dans le viseur du staff tricolore notamment parce qu’il se rendrait en claquettes aux repas communs…

Attention coup de gueule. Il était tôt ce matin, la tartine n’était pas encore sortie du grille-pain, et voilà qu’on était déjà tout bougon à la lecture de L’Equipe du matin. Après s’être occupés du cas Griezmann la veille, nos collègues s’attaquent à Paul Pogba. Selon leurs infos, dont on ne doute pas un instant soit dit en passant, le staff tricolore reprocherait à Paul Pogba de se pointer en claquettes (et un tout petit peu en retard) aux repas communs alors que les autres se ramènent en basket, conformément au code vestimentaire interne. Voilà donc un argument de plus pour les Pogba haters qui fleurissent depuis vendredi. On résume les plus saillants.

  • Il tricote trop avec le ballon
  • Il n’est pas décisif
  • Il n’a pas marqué
  • Il n’a pas réussi de virgule à la Ronnie
  • Il a réussi que trois transversales dans les pieds sur trois, c’est pas assez
  • Il a un tel potentiel, vous comprenez, il doit faire mieux

 

Ok, super. Il n’est pas Lionel Messi, quoi. Nous-mêmes, on était un peu déçus de son match contre les Roumains, et on l’a écrit. Mais de là à en remettre une couche tous les jours depuis, faut pas pousser. C’est vrai qu’on a tellement de joueurs de classe mondiale comme le milieu turinois, autant l’enfoncer bien comme il faut histoire de voir s’il sait aussi respirer dans l’eau. Et là, cerise sur la chantilly, on nous sort cette histoire de claquettes. Ou de tongs, peu importe, on n’est pas là pour disserter sur ces deux écoles qui s’affronteront jusqu’à la mort. Alors, deux trois trucs en faveur de la tong quand même.

  • On est (presque) en été, oui ou merde ?
  • Le pied dans des crampons toute la journée, c’est déjà bien relou, faut les laisser respirer
  • Si ça se trouve, Paul a un ongle incarné qui fait vachement mal
  • Ça s’enlève super facilement quand tu veux sauter sur ton lit pour la sieste de récupération
  • Si ça se trouve (bis), Paul a une piqûre de moustique sur le mollet et il peut se gratter pépouze avec son gros doigt de pied

 

Voilà, on vous la fait courte, mais sachez qu’on a plein d’autres arguments en faveur du port de la tong à Clairefontaine. D’ailleurs, pas plus tard que la semaine dernière, Gignac est venu voir la presse en claquettes sans que personne ne s’en offusque. On signale à ce propos que selon le Code du travail, un employeur ne peut interdire la tong que pour trois motifs sérieux.

  • Des raisons de sécurité. Les mecs bossent pas dans le bâtiment, ça va aller
  • Des raisons d’hygiène. Mais on ne demande pas à Pogba de changer un cœur en bloc opératoire avec son pied gauche
  • Ne pas froisser l’image de marque de la boîte. De ce point de vue là, et si on en reste aux tongs, Ribéry a fait bien pire sur Téléfoot.

 

Et puis peut-être que cet amour de la tong cache chez Paul Pogba une vraie revendication.

Il fait partie de la page Facebook qui cherche désespérément à populariser une journée mondiale de la tong depuis la Bretagne.

La journée mondiale de la tong a quelques adeptes.
La journée mondiale de la tong a quelques adeptes. - FB

 

Il fait de la pub pour une association caritative américaine qui a lancé le « national flop flop day » afin de permettre à des enfants de partir en vacances.

La même version US.
La même version US. - Caputre d'écran/Tropical smoothie cafe

 

Il veut montrer à quel point c’est définitivement un hipster de la mode : chez Zalando, on trouve des tongs Versace à 300 euros. Sûr que Paulo a mis la main dessus.

La tong versace, pour les amis du bon goût.
La tong versace, pour les amis du bon goût. - Capture d'écran/zalando

 

Mais il veut nous dire quoi avec son article, à la fin ? Et bien, qu’en plus d’aimer les tongs, on aime Paul Pogba. On aime son talent, on aime sa légèreté, on aime le voir tenter des trucs impossibles à l’entraînement quand les autres vont s’étirer, on frissonne quand on le voit se mettre en position de frappe, on raffole de ses ouvertures en rupture, on adore se rappeler qu’il n’a que 23 piges et qu’on a de la veine qu’il soit né français.

Pogba en tongs contre la Roumanie, illustration.
Pogba en tongs contre la Roumanie, illustration. - Montage 20 minutes

Bref, pour ce qui nous concerne, il pourrait même jouer le reste de l’Euro en tongs qu’on prendrait quand même. En plus, c’est plus pratique pour jouer avec la semelle. Lâche rien Paulo. La team 20 Minutes sport s’engage à venir solennellement en tongs au bureau mercredi pour te soutenir. Enfin, s’il ne pleut pas, on est à Paris.