Euro 2016: La fête est «déjà gâchée»… Wenger est fan de Kanté... Comment on va s'ambiancer ce 10 juin

FOOTBALL Tout ce qu’il faut savoir du premier jour de l’Euro…

B.V.

— 

Les Français N'Golo Kanté et Patrice Evra, lors d'un match de préparation à l'Euro, le 4 juin 2016 à Metz
Les Français N'Golo Kanté et Patrice Evra, lors d'un match de préparation à l'Euro, le 4 juin 2016 à Metz — FRANCK FIFE AFP

Vendredi 10 juin

Ce qu’il faut savoir à la machine à café

Raphaël Varane a écrit une belle lettre dans laquelle il souhaite bon courage aux Bleus. C’est émouvant.

Il y a déjà eu des bagarres entre supporters dans la nuit de jeudi à vendredi à Marseille. Deux hommes ont été interpellés.

Didier Deschamps n’y connait « pas grand-chose » en football (c’est lui-même qui l’a dit).

L’info du matin

Si vous avez vos billets pour France-Roumanie  ce soir, rassurez-vous. A priori, l’acheminement au Stade de France sera assuré. C’est en tout cas ce qu’a promis Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat aux transports. Malgré la grève qui affecte son trafic, la SNCF a mis en place des navettes spéciales, entre Paris et le Stade de France, pour acheminer les spectateurs, a-t-il rappelé, réaffirmant en outre que le gouvernement ne renoncera « à aucun moyen à sa disposition », et que « s’il faut utiliser les réquisitions (de conducteurs de trains, ndlr) demain, nous le ferons ».

Le tweet du jour

Bon, on triche un peu, c’est une vidéo dans un tweet. Tout ça pour dire qu’Arsène Wenger « adooooore » Ngolo Kanté et qu’il voudrait sans doute bien le voir signer pour Arsenal.

La bonne vanne

C’est un peu tôt pour l’affirmer, non ? La fête du football serait « déjà gâchée » en raison des mouvements sociaux qui menacent de compliquer le Championnat d’Europe des nations, a regretté vendredi Jacques Lambert, le président du comité d’organisation de l’Euro 2016.

« L’image qui est donnée n’est pas celle que nous voulions », a estimé Lambert sur France Inter. A la question de savoir si la fête risquait d’être gâchée en raison des grèves, le patron du comité d’organisation a répondu : « Elle l’est déjà ».

Les mouvements sociaux qui touchent la France vont créer des « difficultés qui n’impacteront pas la compétition », a poursuivi l’ancien préfet, « à partir du moment où les équipes et les arbitres peuvent se déplacer », n’excluant pas le recours éventuel à des moyens privés.

Nos conseils lecture

> Notre Top 10 des joueurs que vous allez adorer détester pendant cet Euro

> Quel vin doit-on boire pour chaque match ?

> Non, les élus ne se gavent pas forcément sur les places

Le programme du jour :

A 21h, France-Roumanie. A suivre en direct à la télévision sur TF1, partout ailleurs sur 20minutes.fr.